AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Valéria Kerridan [Fiche validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Valéria Kerridan
Guerrière
Guerrière
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 29
Race: Humain

MessageSujet: Valéria Kerridan [Fiche validée]   Sam 5 Mai - 20:52

Nom : Kerridan
Prénom : Valéria
Sexe : F
Âge : 29
Race : humaine.


Physique :
  • Taille : 1m77
  • Poids : 67kg
  • Vêtements :

    Valéria, qui n'a pas beaucoup de goût, fait dans le simple et l'efficace: bottes, mitaines et ceinture en cuir, pantalons et dessus en toile, le tout avec une cape noire en tissu solide. Evidemment, elle aime le noir, et les couleurs sombres: outre le fait que ça camoufle bien la nuit, elle trouve simplement ça beau. En plus, c'est pas salissant et moins cher que la teinture... Bref, rien de mieux.

    Enfin, ça, c'est sa tenue, assez exceptionnelle, de temps de paix. En règle générale, elle portera une armure de cuir noir par-dessus, surmontée d'épaulettes en métal, ainsi que des jambières de cuir avec protèges-genoux. Léger, rapide, et suffisament solide pour arrêter un coup d'épée pas trop bien placé: les vêtements de Valéria s'adaptent parfaitement à ce pourquoi elle vit, c'est-à-dire le combat. Naturellement, une certaine propreté oblige, elle possède également un sac à dos qui contient une tenue secondaire, exactement la même... Pour les grands jours, elle dispose également d'un casque en fer simple, du genre pas étincelant, protégeant jusqu'au nez et aux joues à l'avant et toute la nuque à l'arrière. La pointe de ses bottes, arrondies, est renforcée par des ajouts métalliques invisibles, à l'intérieur, tandis que les renforts des mitaines sont bien visibles, en plusieurs bosses de métal juste avant l'endroit où les doigts ont été coupés. Dès qu'on la voit, le ton est donc donné: elle n'est pas fringuée pour le style ou pour la classe - quoique... -, mais pour la guerre et le meurtre.

  • Général :

    Valéria est une jeune femme qui pourrait, sincèrement, être belle. D'ailleurs, certains ont été intéressés.

    Les fous.

    Ses yeux bruns sont froids, son visage souvent de marbre. Lorsqu'un sourire y apparaît, c'est en général face à une situation désespérée, et il n'a rien de rassurant. Ses cheveux sont sombres à teintes auburn, et son corps couvert de multiples cicatrices de guerre. La plus évidente est la balafre qui barre son oeil gauche, du front à la joue: on a chacun nos moyens de garder des souvenirs. Valéria, elle, les porte dans sa chair.

    Une autre cicatrice barre sa main droite, témoin d'un désarmement subi lors d'un combat. Deux longues balafres marquent son mollet gauche, du haut vers le bas, résidus des griffes d'un tigre à dents de sabre, et une autre, de trois centimètres dans le dos, la rapelle à l'ordre lorsqu'elle traîne seule dans une ruelle sombre. A y regarder de plus près, son oeil gauche présente également une très légère coupure, insuffisante cependant pour percer la cornée et l'endommager durablement; il n'en reste pas moins fragilisé, et c'est un point faible auquel elle fait particulièrement attention.


Caractère : Valéria est une guerrière froide, glaciale, impitoyable et cynique, doublée d'une meneuse d'hommes et d'une excellente cavalière. Elle adore se battre, en toutes circonstances, contre un ennemi qui en vaut la peine: on la verra facilement rire sur un champ de bataille, se mettre en danger inutilement, frapper avec toute la furie et la rage dont elle est capable - et c'est pas peu dire. Droguée par l'adrénaline et la hargne, elle est dure et il lui arrive de perdre tout contrôle, bien qu'elle maintienne une certaine tactique et un sens du combat tout à fait militaire en temps normal. Elle parle peu, est anti-sociale, solitaire - seul Hyad, son cheval et gardien, semble vraiment habiter son coeur endurci par des années de souffrance et de guerre.

Malgré ça, elle possède un certain sens de l'honneur... Bien caché, qui lui fera épargner les faibles, les non-combattants, les désarmés.

Et lorsqu'on lui demande pourquoi elle est aussi brutale, violente, et sale au combat, elle ne répond que par un sourire cynique mais rieur. Tout le monde doit s'amuser selon ses moyens - Valéria le fait en frôlant, toujours de plus près, les abîmes froids et noirs de la mort. Elle ne se souvient pas avec exactitude de chaque instant de son passé, qui lui reviennent par flashs, dans les mauvais moments - ce qu'elle sait, avec certitude, c'est que lorsqu'elle fermera les yeux pour la dernière fois, ce sera avec la satisfation de mettre fin à cette connerie.


Royaume auquel on a prêté allégeance : Soras, du moment qu'ils paient bien.
Arme(s) :
- Lance d'arçon légère
- Epée longue
- Dague à double tranchant, dentelée d'un côté, de sa fabrication. Le manche est assorti d'une deuxième lame, en pointe, perpendiculairement (passant entre le majeur et l'annulaire), et d'une troisième de dix centimètres, opposée à la lame principale qui en fait dix-sept. Un truc de boucher, quoi.
- Bouclier en bois, recouvert de cuir noir, rond, qu'elle porte dans le dos et destiné au combat d'infanterie ou à la couverture contre les armes de distance (il est possible de le porter en étant sur le cheval).
Métier ou rang : Guerrière (mercenaire). Je la vois bien choper un poste d'officier assez vite, à vous de voir.

Animal gardien :
  • Nom : Hyad
  • Sexe : Masculin
  • Race : Cheval
  • Brève description : 1m70 au garrot, le regard calme et intelligent, Hyad est un cheval noir de morphologie générale similaire au Mérens actuel. Solide, les muscles saillants, il est dans la pure fleur de l'âge, a aussi mauvais caractère que sa cavalière, et est le plus souvent couvert d'une barde en cuir noir qui lui protège poitrail, flancs, et tête. Il possède lui aussi son lot de cicatrices, dont une large à la jambe avant gauche et une deuxième sur le flanc, mais n'hésitera pourtant pas à foncer dans la mêlée si nécessaire.


Histoire :
Généalogie
Arthan: père officiel, mineur, décédé
Hélia: mère, mineur, décédée
Valéria, fille aînée
Varen, frère, décédé
Leanne, soeur, décédée

L'histoire de Valéria? Une succession de merdes, qui ont, petit à petit, fait d'elle la personne complètement tarée qu'elle est aujourd'hui. Comment ça, faut partir du début? Hoo, c'est bon.

Elle est née d'une famille pauvre des montagnes à l'orée du Désert Vorace. Des mineurs, dans une bicoque pourrie d'un village pourri sous l'égide du royaume d'Elendil. Aînée d'une famille de trois enfants, elle apprit vite les responsabilités d'une jeune fille de ce milieu social, et grandit plus rapidement que jamais. Travaillant dans les mines dès huit ans, elle devint chef du groupe des jeunes à douze, les menant d'une main de fer... Dans un gant de titane. Ca lui valut des ennemis, mais aussi des amis, et elle se lia avec pas mal d'entre eux - spécialement son frère, cela va sans dire.

Bien entendu, elle apprit également bien vite qu'un groupe de brigands du coin avait, depuis une vingtaine d'années, pris la sale habitude de "protéger" les habitants des quelques villages montagnards locaux, en échange de "menues contributions" payées par leurs chefs. C'était pris avec calme, et résignation: c'était comme ça, et tant que les autorités seraient plus tournées vers la situation en Soras que vers le maintien de l'ordre interne, ça le resterait. Et puis, force était de constater que Kervas, la brute dirigeant les bandits, et ses hommes assuraient vraiment la sécurité des habitants contre les créatures du désert...

Pourtant, jamais Valéria ne se sentit à sa place. Elle restait assez éloignée, sentimentalement, de ses parents avec qui elle s'entendait moyennement bien, fuyant souvant les coups de cravache de son père pour de longues randonnées solitaires en montagne ou de longues soirées à admirer le désert, dont elle se souvient parfois avec mélancolie. En fait, malgré ça, ses 14 premières années furent calmes, et douces... Comparées à la suite.

Un beau jour, le chef du village refusa tout simplement de payer, après avoir créé une milice destinée à s'autodéfendre, autant des pillards que des créatures du désert. Evidemment, Kervan, leur chef, prit ça très mal... Ce ne furent bientôt plus que cendres, sang et flammes. Valéria fut témoin du viol et du meurtre de sa petite soeur, et des meurtres de ses parents. Prenant l'arme de son père pour frapper celui qui les avait tués, elle fut gratifiée d'un magnifique coup d'épée dans le visage, la défigurant à vie et la laissant inconsciente; sans qu'elle sache pourquoi, cependant, elle fut épargnée.

Elle réussit à tirer son frère mourant de la maison en flammes, et tenta, en vain, d'arrêter ses hémorragies. C'est dans la chaleur crépitante du feu qu'il mourut, sa soeur prostrée, en larmes, contre son corps.

Combien de temps resta-t'elle au village, au milieu des corps carbonisés et des morts putréfiés? Des jours? Peut-être. Elle avait tout perdu - famille, petit ami de l'époque, le peu de biens qu'ils possédaient était parti en fumée. Une période sombre de son histoire, qu'elle oublie en grande partie, et qui tend à ne lui revenir que sous forme de flashs brutaux et violents.

La douleur la tira de son état amorphe. Une douleur vive, et persistante. Elle savait ce que c'était - que ça devait arriver vers ses 14 ans, et qu'elle devrait bouger... Vite.

Valéria courut, au sud, encore et encore, se nourrissant d'animaux sauvages, de rats, de lapins, de tout ce qu'elle trouvait à tuer ou à piéger. C'est dans les plaines d'Elendil qu'elle trouva l'objet de sa recherche, dans une course effrénée de chevaux sauvages; ils se reconnurent presque aussitôt. Après tout, on l'avait préparée à ça une bonne partie de sa jeunesse, non? Une saloperie de malédiction, ou quelque chose dans ce genre... Comme si sa race n'était pas encore assez dans la m**** comme ça.

Bientôt, elle sut ce qui lui manquait. La vengeance. La mort de ceux qui avaient causé celle de sa famille, et elle rejoint Aloïs, la capitale d'Elendil. Là, dès seize ans, elle en rejoint l'armée, dans un régiment de cavalerie légère. Poussée par la haine, elle entraîna son corps et son esprit au combat, acquit une volonté de fer, une hargne hors du commun, qui fit impression sur pas mal des hommes qui partagèrent ses faits d'armes.

Huit ans, c'est le temps qu'il lui fallut pour retrouver les coupables. Huit longues années de formation, puis de combat contre des brigands, des créatures égarées, des démons. Elle fut promue sergent à 22 ans, dirigea une petite compagnie d'hommes sur la trace de Kervan reconverti en marchand d'une petite ville proche des terres des elfes sylvains.

Valéria rentra seule dans la boutique, et en sortit seule: c'est tout ce que ses hommes ont jamais su. Kervan fut retrouvé une blessure d'estoc au poumon gauche, et elle n'avoua jamais ce qu'il lui dit, un sourire aux lèvres, au travers du sang qu'il crachait: que vingt-quatre ans plus tôt, il avait mis sa mère enceinte, sans son consentement... Et qu'elle n'avait été épargnée que pour cette raison.

Sombre, détruite, encore plus dure, elle fuit Elendil pour échapper au jugement de son crime: assassiner un citoyen du royaume sans procès. En deux ans de traversée des montagnes et des forêts du sud, elle rejoint le royaume de Soras et prit un poste d'apprentie forgeron dans l'une de ses villes.

A 29 ans, le goût du combat lui manque... Elle a entendu dire que le Château d'Ebène recrute des volontaires pour l'armée, dépoussiéré ses armes. Elle est motivée, gonflée à bloc, et Hyad est en pleine saison des amours, ce qui le rend encore plus agressif: ça va chier, ils y comptent bien.

[ J'ai pris quelques libertés, à vous de voir votre niveau de tolérance. J'ai aussi besoin de savoir: comme je viens d'arriver au Château, où pourrai-je commencer le RP? Y'aura-t'il quelqu'un pour m'accueuillir? Ah, et y'a t'il des quêtes moins libres que le RP "pur"? Autre question: si je dois rester à 10m de mon cheval... Comment je fais pour entrer dans ledit château ou dans des bâtiments quelconques? Y'a pas moyen de tenir à une plus longue distance en utilisant des artifices (touffe de crinière ou autre?) temporaires ? Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valéria Kerridan
Guerrière
Guerrière
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 32
Date d'inscription : 05/05/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 29
Race: Humain

MessageSujet: Re: Valéria Kerridan [Fiche validée]   Dim 20 Mai - 12:55

[Dites les gars... Les nouveaux se sont fatigués à faire leurs fiches pour rien? Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonis Ourha
Chef des Chevaliers
Chef des Chevaliers
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 29
Arme(s) : Cimeterre
Autre : Gardien
Autre n°2 : Murrpau
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 35
Race: Humain

MessageSujet: Re: Valéria Kerridan [Fiche validée]   Dim 20 Mai - 23:49

On va dire que notre mechant prefere est un peu occupé en ce moment XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markhal
Maître de Soras
Maître de Soras
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 26
Arme(s) : deux cimeterres
Autre : Ombre
Autre n°2 : Griffon - Aram
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 38 ans
Race: Mi-humain, mi-démon

MessageSujet: Re: Valéria Kerridan [Fiche validée]   Mar 22 Mai - 23:38

Baaaaaaaaaah ! Désolééééé... J'ai été absent un petit moment et les deux autres admins *jette un regard en coin à Nadiane et Robin* sont trop fainéants pour le faire... (normal, ils sont d'Elendil... *pas tapeeeeeer !*)

J'adore, j'adore, j'adore ! Vraiment, c'est un personnage qui vaut la peine d'êtree jouée et j'ai grande impatience de la voir entrer à Soras. Tu peux commencer le sujet dans la salle des banquets, où tu expliques ta demande formelle pour entrer dans l'armée de Soras. Ensuite, tu peux te considérer comme faisant partie de notre petite fête (youpi... mdr) Par contre, il n'y aura pas nécessairement quelqu'un pour t'accueillir, mais tu peux demander à un membre de Soras de t'aider à découvrir les différentes pièces, les personnes importantes... À toi de voir. Quant à ton gardien... Non désolé, mais il faut qu'il soit toujours à moins de dix mètres de toi ^^ Mais ne t'inquiète pas, Markhal a un griffon et il s'en sort pas mal pour l'instant. Nan, sans blague, les couloirs sont assez grands et larges pour pouvoir faire passer n'importe quelle créature.

Fiche validée !

Bienvenue à l'Empire de Krynn...

Et encore désolé pour mon retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valéria Kerridan [Fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valéria Kerridan [Fiche validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de Krynn :: Avant tout :: Présentations-
Sauter vers: