AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alectö [Fiche validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alectö
Chef des Guerriers
Chef des Guerriers
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 25
Arme(s) : un arc, des flèches, une épée...
Autre : Je suis une folle névropathe, provocante, arrogante, séduisante, renfermée.[voir la suite en bas]
Autre n°2 : Autre ? Je suis sadique, mais pourtant...patiente. [je doute que ce ne soit ça qu'il faille mettre]
Date d'inscription : 01/05/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: Mouahaha vous voudriez bien le savoir hein ?
Race: Ange déchu

MessageSujet: Alectö [Fiche validée]   Mer 2 Mai - 21:55

Nom :
Elrohir
Prénom :
Alectö
Sexe :
Féminin
Âge :
37 ans
Race :
Ange, classe Ange Déchu


Physique :

  • Taille : 1 mètre, 69 centimètres

  • Poids : 49 kilogrammes

  • Vêtements : Alectö varie souvent sa tenue. Parfois dans une armure légère mais solide, parfois sans ses vêtements amples, favoris, dans lesquels elle combat encore mieux. Cet ensemble n'est pas neuf, rapiécé à de nombreux endroits par un fil solide. Ne laissant personne, ou le moins de personnes possible s'approcher d'elle, et ayant vécu la plupart de son temps seule, elle les a réparés elle-même. Ce n'est parce qu'elle se veut guerrière qu'elle ne sait manier les aiguilles et les épingles. Certes, ce n'est pas de l'art... Alectö porte autour de son cou un cristal pointu qu'elle cache dans ses vêtements, contre son coeur. Il est tenu par un simple, mais solide, cordon de cuir noir.
    Parée pour la marche, elle porte des bottines de cuir souple, parfaites pour les longues randonnées, tenant solidement sa cheville... et aux cachettes intéressantes.
    Son front est orné d'un fin diadème aux arabesques élégantes.

  • Général :
    De manière générale, Alectö est plutôt belle sous ses airs de garçon manqué.
    En effet, ses cheveux argentés coupés courts, en mèches parfois rebelles, qui cachent des yeux d'or aux pupilles allongées comme celle d'un chat. Au passage, elle est nyctalope, soit, elle a une bonne vision de nuit, mais un peu altérée le jour. Dans ses pupilles, brillent la souffrance de peu d'années, mais cuisantes et marquantes. Son visage renfermé essaye de masquer ces sentiments, mais parfois, la douleur se dévoilent, un cours un instant... Alectö a des lèvres pulpeuses, mais rouge qui ressortent sur son visage pâle habitué à la nuit. Sous la couleur argentée de la lune, elle paraît comme enveloppée d'une lueur bleu un peu étrange. Son visage semble presque être violine. Même ses ailes noires semblent reluirent de cet éclat. Peut être une illusion simplement...
    Ses vêtements amples cachent un corps musclé finement, agile. Elle n'est pas bien grande, mais assez redoutable. Ses épaules sont plus larges que la moyenne, son corps longiligne. Ses jambes sont musclées, endurante. Elle a arpenté de nombreux chemins. Elle a passé parfois des heures d'affilé à courir quand elle était poursuivie. La nuit était une amie fidèle autant qu'un traître de bas-étage. Bêtes sauvages, oiseaux de proie. Sur terre ou dans les airs, elle a dû fuir à un moment ou un autre.
    Autre détail, elle est gauchère, ce qui est rudement pratique lors des combats.
    Son visage aux pomettes saillantes, aux angles brutaux accentue sa volonté d'être considérée comme un homme. Un dessin étrange, déssiné par des taches de rousseurs très serrées orne sa joue gauche. Comme tous les guerriers, elle a gardé et gardera sans doute tout le long de sa vie cet air de rebelle, de guerrière, un peu hargneux. Son seul sourire, flottant en permanence sur ses lèvres, un rictus. Elle rit parfois, d'un rire si froid qu'il fait frissonner. Sans joie. Comme si la joie et le bonheur s'étaient envolés par une brise d'orage...
    A part cet air mûr qui est le sien si souvent, elle aborde parfois un air d'enfant, de petite fille. Comme celui d'une adolescente ayant grandi trop vite.



Caractère :
Comment décrire à la perfection le caractère d'une femme qui a toujours voulu se faire passer pour un garçon ?
Le regard doré de la jeune femme est en fait aussi brûlant que le feu du soleil. De nature névropathe cyclique, elle a de fréquentes sautes d'humeur qui peuvent être sérieuses selon les circonstances. Parfois, il lui arrive même de ne plus se souvenir de sa crise. Dans sa folie furieuse, elle est capable de tuer sans même le vouloir. De ce fait, elle n'est pas très appréciée par les siens aussi bien que par les autres. Quand elle a mis 'fin' à son statu officiel de femme, Alectö a dévoilé tout son caractère sec, curieux, arrogant, intrépide. Loin d'être idiote, elle est une très bonne statège, élaborant des solutions qui sont parfois un peu risquée... un peu...
En dehors de ça, elle est très renfermée, pas très sûre d'elle, toujours à guetter les réactions des autres, principalement à son égard. Sa timidité, je sais c'est difficile à croire qu'elle soit timide, la renferme dans un mutisme dont il est difficile de la sortir. il lui arrivent même de rêver les yeux ouvers debout, donnant la parfaite impression d'écouter le roi... or ce n'est pas tojours le cas... Rolling Eyes . Quand elle est seule, elle semble redevenir femme, ou jeune fille, rêvant de tous les plaisirs de la vie. Oh pas la sienne, les champs de bataille l'endurcicent, mais on se demande si elle ne souhaite pas se faire simplement du mal. Non pas SA vie. Celle de toutes les jeunes femmes, races confondues. Sans la guerre.
D'un point de vue purement politique, Alectö est fidèle à Soras et à son roi. Peut être plus au roi qu'à ceux qui le conseillent... ou l'influencent.
Sa mémoire influence beaucoup son caractère. Un abîme sans fin est le maître de ses premières années, et la jeune amnésique a terriblement peur des rayures noires sur un fond blanc. Alectö est persuadée que c'est un signe de son passé oublié, mais elle ne parvient pas à découvrir le sens de cette phobie.



Autre :

Royaume auquel on a prêté allégeance : Soras

Arme(s) : une épée à large lame, un arc (des flèches of course !), des poignards. Elle maie une épée bien étrange, sa lame est large, et pourrait avoir le même effet qu'une grande faucille. Une faux quoi. Plus légère cependant. Le pommeau est simple, des lanières de cuirs rendent la manipulation plus aisée. Un cristal en décore le bout, ré-haussant la jeune ange déchue dans la noblesse. Au départ, elle était plus belle, mais Alectö, ne voulant se la faire voler, en a enlevé les décorations. [ceci est la version officielle. A vrai dire, elle coûtait trop cher avec les décorations...]. Jugeant son épée trop voyante, elle a tout de même pris la précaution de prendre des poignars, caché dans les cachettes de ses bottines de cuir. Ces armes n'étant pas vraiment très utiles en plein vol, la jeune ange a appris le maniement de l'arc, et quand elle put, elle s'en acheta un qu'elle place en travers de sa poitrine, un carquois dans son cos, côté gauche.

Métier ou rang : Chef des Guerriers

- Si Ange :
Classe : Ange déchu
Pouvoir :Guérison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucrepuscule.heavenforum.com
Alectö
Chef des Guerriers
Chef des Guerriers
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 25
Arme(s) : un arc, des flèches, une épée...
Autre : Je suis une folle névropathe, provocante, arrogante, séduisante, renfermée.[voir la suite en bas]
Autre n°2 : Autre ? Je suis sadique, mais pourtant...patiente. [je doute que ce ne soit ça qu'il faille mettre]
Date d'inscription : 01/05/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: Mouahaha vous voudriez bien le savoir hein ?
Race: Ange déchu

MessageSujet: Re: Alectö [Fiche validée]   Sam 5 Mai - 13:10

Histoire :

Prologue

Un abîme sans fond. Un trou noir. Sables noirs, mouvants...
Alectö n'a plus aucun souvenir de son enfance, si l'on peut parler d'"enfance". Elle a une dizaine d'années quand sa mémoire revient. Plus un seul visage du passé. Plus un seul nom. Plus un seul lieu. Juste une peur, devenue phobie pure.
Les yeux fébriles d'une ange pâle se posent sur le manteau d'un elfe voyageur. Un manteau blanc, aux motifs noirs. Motifs ? Des rayures. L'ange s'épouvante. S'envole aussitôt. Son coeur cogne dans sa poitrine. Elle doit avoir une dizaine d'années, son visage a déjà pris sa forme définitive.
Elle ne sait plus... Pas même son nom. Elle ferme les yeux. Impossible de savoir pourquoi cette réaction inconditionnée quant à la vue de ces rayures. La jeune ange est incapable de le savoir. Le Pourquoi du Comment sont des questions... sans réponses.
Emportée par les courants d'air chauds ou froids, l'ange , faible, se laisse amener dans un village d'humains. Ils sont émerveillés de voir un ange. La jeune ange essaye de leur donner un sourire, mais, beaucoup trop lasse, elle se laisse tomber dans la neige. Ah ? C'est l'hiver ? Découverte...
Les humains sont très gentils avec elle. Ils ne sont pas bien riches, mais prennent un grand soin de sa santé. Le remerciement ne sera sans doute jamais à la hauteur de leur espérance. La jeune ange resta un long moment avec eux, partageant les entraînements au combats, qu'elle trouvait très intéressants, aidant les femmes à faire le ménage, la cuisine... Mais quand un couteau faisait une ligne noire quand il coupait la nappe blanche, découvrant la table d'ébène, ou quand les enfants jouant dans la neige avec leur luge en bois marquaient la neige blanche d'empreintes noirâtres, ou quand simplement, le soleil déclinant dévoilait les ombres du rideau blanc ondulé, la jeune ange sans mémoire devenait folle, d'une peur incensée, tremblant soudainement de tout son corps. Cette odieuse peur, elle ne pourrait la supporter toute sa vie... elle voulait tant découvrir qui elle était... Son erreur fut bien sûr de ne pas parler de cela. De se taire... De préparer, inconsciemment, une catastrophe.
Elle était un ange, ou un archange, à vrai dire elle n'en savait rien. Elle semblait cependant avoir un caractère stable, plutôt angélique. Elle passait beaucoup de son temps libre à lire les livres humains qu'elle trouvaient très intéressants, surtout ceux parlant de mythologie. Elle dévorait au sens figuré du terme les livres parlant de dieux, de demi-dieux, de héros.
Caractère stable.
Elle allait démontrer le contraire. Fin de l'hiver, on commence à enlever la neige plus faiclement. Plus de lignes noires sur fond blanc. Première crise de névropathe. La jeune ange devient folle de ces lignes incomprises. Elle s'était beaucoup entraînée avec les hommes, et s'était avérée être beaucoup plus forte qu'eux. Elle prit des armes sommaires, fourches, faux, et s'attaqua, sans en avoir pleinement conscience aux hommes. Elle vit les premiers morts de son existence... dont elle se rappelle... Du sang... de ceu qui l'avaient aidée... souillait ses mains... Crime impadonnable...
S'envolant dans la nuit sans lune, le lendemain voit les ailes blanches devenir noires comme la suie...


Chapitre I

Ange Déchue.
Voilà ce qu'elle était devenue.
Un ange de seconde classe. Un ange haï par les autres. Un ange qui avait commis un crime impardonnable pour que les ailes d'un blanc éclatant lavées avec eau écarlate, deviennent aussi sombre que la nuit céleste... Ange déchue.
Les livres qu'elle avaient lu lui revinrent à la mémoire. Il lui fallait un nom à présent. A présent qu'elle n'était plus rien, une souillon, une folle... Le nom d'Alectö lui vint en premier. L'une des trois Furies. Alectö. Un nom qui pouvait rappeler celui d'un homme. Elle sourit. Un sourire qui avait abandonné son sens angélique. Un sourire devenur méprisant, diabolique. La belle ange coupa ses cheveux. Courts. Elle se mit un voile contre le nez et la bouche, cachant sa bouche de femme. ne montrant que ses yeux dans lesquels brûlaient en silence des étincelles de folie.
So adresse au combat ne fit que se multiplier. Toujours plus forte... Elle combattait les hommes, soldats généraux confondus, sans prendre une égratignure. Hum, cela est peut être un peu exagéré, mais comme elle utilisait son pouvoir pour soigner lesdites égratignures, à la fin du combat, elle semblait n'avoir rien eu. Le sang qui tachait ses vêtements était bien sûr celui de son ennemi. Quant à cela, ses crise de névropathe ne l'arrangeaient pas et ne s'amélioraient pas. Elle tuait dans ces cas là, deux fois plus de monde.
Et elle n'avait pas d'amis. Pas de compagnons. Juste le vent glcial qui lui murmurait ses consignes à l'oreille. Consignes ? Peut êter était-ce elle même qui se parlait... Alectö sentait la folie la rendre incurable. Peut être cette défaite la sauva...
Peut être.


Chapitre II

Elle avait froid. Alectö n'en pouvait plus de marcher dans cette neige blanche et éternelle. Elle avait trop froid. Et elle était trop lasse. La jeune ange déchue avait une vingtaine d'années. Elle était connue et redoutée. Elle avait presque parcouru tout le monde à pied, se réjouissant des endroit à température agréable, détestant les désert et haïssant la neige.
Cela faisait des mois qu'elle n'avait pas combattu. Elle s'entraînait bien sûr, ce qui l'aidait à ne aps mourir de froid, mais ça l'agaçait de ne pas avoir à se mettre un combattant sous la lame. Le combat devenait presque comme une drogue pour elle.
Ses ailes noires se voyaient distinctement sur le fond blanc. Les maisons avaient le temps de la voir. Tout était fermé à son arrivée. Voilà des jours qu'elle n'avait pas mangé non plus. Ses povisions étaient depuis un moment achevées.
Elle avait envie, elle avait besoin de se battre. Et bien sûr de gagner.
L'ang déchue s'écroula dans la neige. Elle resta un long moment allongée ainsi. Son regard coula doucement vers la ligne sombre des maisons. Dans la neige. Elle gémit.
Ses yeux dse fermèrent, forts. Elle se cntractait, effrayée au possible. Non. Elle n'avait pas peur de la mort. Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.
Des larmes coulèrent sur son visage.
Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.
La larme déborda de ses yeux.
Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.
Traça son sillon sur la peau pâle.
Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.
Tomba dans la neige.
Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.
Rejoignit l'océan de glace.
Elle avait peur des lignes noires sur fond blanc.

L'ange déchue se releva. Le visage sec. Elle se remit en route, sans plus trébucher, sans plus faiblir. Au bout d'un long moment elle vit un homme. Caché sous une cape à capuche. Il regardait une carte.

"Eh ! Où sommes-nous ?"
L'homme se tourna vers elle. Alectö frissonna en voyant l'oeil droit de son interlocuteur. D'un bleu glacial.
"Marais Pluvieux. En plein hiver."
Il n'était pas humain. Et en même temps, si, un peu. Il semblait jeune
.
"Merci. "
Elle hésita un peu. Elle pourrait le combattre... Sa soif de combat revenait.
Son regard tomba sur une sacoche.

"Vous avez à manger ?"
Il parut étonné, mais lui tendit un morceau de pain. Alectö le dévora tout simplement. Il ne parlait pas beaucoup.
Là, la jeune ange déchue se redressa.

"Combattez-moi"
Il leva à nouveau les yeux de sa carte pour la regarder. Là, elle ne frissonna pas. Sans un mot, il prit de cimeterres. Elle sourit. Toujours ce sourire diabolique, crispé, sans joie aucune... Elle prit son épée, son arc bondé dans son dos, son carquoi de flèches. Bien sûr, non visibles, ses poignards. Le combat commença. Il s'avéra beaucoup plus dur qu'elle ne l'imaginait. Il était fort pour un humain.
*Ce n'est pas un humain ! C'est un démon ! Ou un métis...*
Elle ne se trompa pas n'est-ce pas ?
Le combat était long et épuisant. Alectö était heureuse d'avoir enfin quelqu'un à son niveau. Elle enchaînait feintes, attaques, défenses... Inventant des bottes. Tout échouait d'un côté comme de l'autre. Alectö était stupéfaite et enchantée.
Puis le manque de forces se fit entendre. Un morceau de pain ne suffisait pas à remplacer des jours de jeûne. Ses muscles se firent plus lents, moins précis. Là, elle comprit qu'il gagnerait. Elle se maudit d'avoir succombé à son envie.
Mais elle était loin d'être idiote.
Si elle le laissait gagner, sans se rendre, il la tuerait. Or elle voulait vivre.
Se jugeant à bout de force, Alectö évita une attaque en tombant au sol et lâchant son arme.

"Arrêtez ! Vous avez gagné. J'ignore qui vous êtes, et vous ignorez qui je suis. J'ai combattu de nombreux hommes, elfes... Mais vous êtes la première personne à me battre... Je vous suis redevable."
Le métis accepta de la prendre à son service. Il lui apprit qu'il était Markhal, le roi de Soras. Soras, le seul endroit où elle n'était jamais allée. Elle était à ses ordres. Ca éviterait de la faire mourir de faim dans une contrée glaciale quelconque.


Epilogue

Alectö garde toujours ses secrets. Markhal ne sait quasiment rien d'elle. Il croit encore qu'elle est un homme. Pas une femme. Sa poitrine pas très généreuse cache bien son sexe et ses vêtements qui ne la serrent jamais jouent aussi en sa faveurs.
Il ne connait pas sa phobie mais est au courant de ses crise. Ca, ça ne passe pas vraiment inaperçu.
Il l'a nommée chef des guerriers. Elle y voit un grand honneur. Sa voix claire passe pour celle d'un jeune homme, bien que cela fait quinze ans qu'elle n'a pas changée. Même un ange a la voix qui devient plus grave en vieillissant, même si ce n'est que de quinze ans. Celle d'Alectö ne devrait pas en principe ^^.
Elle aime tout autant combattre, mais ce n'est plus un besoin. Elle n'aspire qu'à obéir au mieu Markhal. Mais est souvent très rebelle avec ceux qui lui donnent des ordres de la part de Markhal et celui-ci l'a bien remarqué. C'est pourquoi il évite généralement de demander à quelqu'un de lui donner des ordres, et la commande lui-même. Au moins s'il tient à ses messagers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aucrepuscule.heavenforum.com
Markhal
Maître de Soras
Maître de Soras
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 26
Arme(s) : deux cimeterres
Autre : Ombre
Autre n°2 : Griffon - Aram
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 38 ans
Race: Mi-humain, mi-démon

MessageSujet: Re: Alectö [Fiche validée]   Sam 5 Mai - 13:22

Magnifique, superbe travail ! C'est véritablement une oeuvre d'art !

Fiche validée !

Bienvenue à l'Empire de Krynn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alectö [Fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alectö [Fiche validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de Krynn :: Avant tout :: Présentations-
Sauter vers: