AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rheiven Silith [Fiche validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Rheiven Silith
Chevalière
Chevalière
avatar

Féminin Nombre de messages : 22
Age : 31
Arme(s) : Une épée.
Date d'inscription : 24/03/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 1329 ans
Race: Elfe de rosée

MessageSujet: Rheiven Silith [Fiche validée]   Sam 24 Mar - 23:36

Nom : Silith
Prénom : Rheiven
Sexe : Féminin
Âge : 1329 ans.
Race : Elfe


Physique :
  • Taille : 1m76
  • Poids : 57kg
  • Vêtements :

    A cause de son rang dans la société, l'elfe arbore une armure. Finement ciselé dans des métaux normaux, elle sied parfaitement à la créature. Il va de soit que cette armure fut forgée par des forgerons elfe dans les bois, sur la taille et mesure de celle qui l’a possèdera. C’est donc une armure faites sur mesure. Elle n’est pas complète comme on pourrait le penser, elle permet à l’elfe de garder son agilité. L’armure est faite de métaux moins lourds, certes moins résistants, mais comme dit un peu plus haut, l’elfe préfère garder son agilité et éviter les coups plutôt que de les encaisser comme une sauvage avant de les rendre. L’armure teintée dans un coloris bleuté, est donc conçut de cette façon :

    Des plaques en métal avec une articulation au genoux montent jusqu’au milieu des cuisses, l’ensemble ciselé de façon à rappeler des feuilles d’arbre, avec des plaques superposées. Le tout est fixé à des bottes montantes jusqu’aux mollets, donc à moitié cachées par l’armure. Le reste de l’armure se retrouve sur le tronc de l’elfe. Le ventre et le dos sont protégés par des plaques superposées permettant de se mouvoir sans trop de difficulté, superposées à la manières des rainures d’une feuille, se chevauchant pour coulisser entre elles. De larges épaulières sortent sur le côté, arrondies pour entouré sans réellement toucher l’épaule laiteuse de l’elfe. Ensuite, les muscles biceps et triceps sont à nue, tandis que des canons d’avant bras sont disposés, couvrant du poignet jusqu’au coude. L’ensemble est là aussi finement ciselé histoire de retrouvé dans les courbes et forme l’apparences d’une feuille.

    Pour ne pas abîmer une peau fragile avec le métal, elle porte une tunique légère sous son armure. La tunique, d’un marron délicat, remonte cacher son cou se fermant avec quelques boutons sur le devant. Même le vêtement sous l’armure est travaillé, des entrelacs de fils d’or forment des images étranges et délicates, agréables au regard. Ses jambes sont quand à elle entièrement nue, si ce n’est les bottes remontantes et l’armure venant cacher l’ensemble de ses tibias, s’arrêtant à mi cuisse.

    Si elle ne porte pas son armure, la jeune femme gardera sur elle le vêtement délicat qu’elle porte au dessous, et elle rajoutera une robe dans les même teintes que le haut.

  • Général :

    Une crinière blonde, longue et soyeuse, ondulante sur des épaules à la peau laiteuse, comme l’ensemble de l’enveloppe charnelle de l’être elfique. Un regard triste d'un vert pâle, presque maladif, un faciès si doux et si pur refletant une beauté que seul les elfes osent porter, deux longues oreilles pointues s’échappant de sa coiffe d'épis de blé finissent d'achever ce portrait elfique.
    Du haut de son mètre soixante seize, Rheiven peut aisèment croiser le regard avec un individu. De longues jambes, un corps dans les limites de la proportion, elle respire la jeunesse et la fraîcheur des siens, affichant des courbes féminines marquées souvent dissimulées dans les méandres de ses vêtements. Son visage est la plupart du temps impassible mais l'émotion qu'elle exprime le mieux est peut être la mélancolie, ou la tristesse.


Caractère :

Son esprit est aussi calme que le l'onde par une nuit sans vent, sans lune, insondable, et très vif, empruntant maintes voies pour aiguiser sa réflexion, son jugement, sa perception des choses et des êtres l‘entourant. Elle ne parle pas beaucoup, mais elle reste très ouverte aux autres, compréhensive, bien que parfois lunatique, elle semble plongée dans des réflexions longues et fastidieuses, analysant le pourquoi du comment, sujet de ses sautes d'humeurs chroniques. Elle n'aime pas beaucoup la violence, mais sait en user dans les situations l'exigeant. Les dessous de la personnalité de la jeune femme sont très compliqués, elle peut réagir d'une façon dans une situation donnée, et si cette situation devait se répéter, elle n'agirait sans doute pas de la même façon, quand bien même l’issue de la première situation était correcte. Elle essaye de tenir des propos amènes pour les personnes demandant son opinion, mais elle sait être particulièrement exécrable avec les personnes qui l’ennui profondément.

Autre :

Royaume auquel on a prêté allégeance : Elendil
Arme(s) : Une épée à laquelle elle a attaché un ruban à la couleur de son armure.
Métier ou rang : Chevalier.

- Si Elfe :

Ethnie :Elfe sylvestre ou de de rosée.
Elément contrôlé :
Element de la Terre.

Histoire :

Rheiven est une elfe sylvestre ou de la rosée. Elle naquit par un doux hiver, hiver agonisant, allant vers les beaux jours du printemps. De nature paisible, elle entretint avec tout son peuple des liens forts et amicaux, basés sur le respect et la connaissance que tout à chacun pouvait apporter. S’étendre sur son enfance ne serait qu’une perte de temps, tant elle fut exemplaire et monotone, bien que plus longue qu’une enfance humaine due à sa condition d’elfe.

Qu’est ce qui l’a amener à devenir Chevalier et à rallier Elendil pour se ranger du côté des « bons » avec une enfance aussi simple, aussi elfique ? La vie, même chez les elfes, n’est pas un long fleuve tranquille. Aussi, connaît-elle de nombreuses péripéties plus ou moins dramatiques selon l’importance qu’on veut leur donner. Bien entendu, les elfes prennent les aléas de la vie comme ils viennent, y accordant plus ou moins de crédit, s’en souciant ou non. Le problème avec Rheiven, c’est qu’elle prend toujours les choses au premier degrés, même quand elles sont futiles et sans importances pour ceux de sa race.

De plus, les elfes de rosée ont leur forêt près du royaume de Soras, hors ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler un emplacement favorable. Et des choses importantes, elle devait en voir dans sa vie. En bonne elfe des bois, Rheiven aimait à se promener seule dans les méandres des arbres, écoutant le pépiement des oiseaux, les doux murmures du vent dans les toitures feuillues, le chant cascadant d’une rivière aiguisant les galets ronds d’un lit naturel serpentant entres les arbres immobiles. Bref, elle aimait la nature, et la savourer pleinement. C’est au détour d’une colline verdoyante, près de ce qu’on pouvait appeler la frontière avec le Royaume de Soras, et de ses bois maléfiques, ou nuls elfes qu’elle connaissait ne s’étaient jamais aventurés, qu’elle aperçut un campement à l’orée de la forêt.

Le campement semblait être monté à la va vite. De sa position, avec l’aube qui se levée seulement, elle n’apercevait pas bien tout ce qui s’y passer. Mais ce qui semblait être des sentinelles patrouillait dans le campement en question. Un son grave retentie dans la fraîcheur du matin, faisant vibrer le cœur de Rheiven et la constitution des gouttes de rosée déposait délicatement sur les brins d’herbes. Alors, les sentinelles se dispersèrent dans les tentes et sortirent des hommes et des femmes, à moitié nue, certain accompagné de leur gardien. Il y avait même des elfes, et elle pouvait facilement reconnaître des siens parmi cette étrange troupe.

La demoiselle de la forêt venait de tomber sur un convoi d’esclave. Certain hommes, ou elle ne savait trop quoi d’autre, prirent des femmes nue pour eux et les violèrent sans ménagement, d’autre, tuèrent un homme qui tentait vainement de faire quelque chose pour sa malheureuse compagne d’infortune. Sa mort fut apparemment très lente et douloureuse. Les cris de ces hommes et femmes raisonnent encore dans l’esprit de l’elfe quand elle daigne fermer les yeux la nuit.
Elle prit conscience que les elfes dans ses bois, protéger leur monde, en créant une bulle d’insouciance et de désinvolture, bien caché au fond des bois, à l’abri du monde violent. Rheiven ne pouvait laisser faire ça. Elle venait de voir des choses qu’elle n’aurait jamais soupçonnées.

C’est de cette façon qu’elle quitta les siens, désireuse de partir à l’aventure, d’aider les plus faibles et les plus démunis. Lors de son départ, son peuple lui remis l’armure qu’elle porte fièrement désormais, ainsi qu’une lame de bonne facture. Rheiven ne savait pas par où commencer. Elle rejoint donc une ville. Les villes attirent toutes sortes de gens, et les aventures, comme elle aimait à appeler ce qu’elle voulait vivre, commençaient bien souvent dans les villes.

Elle participa à de nombreuses aventures, devenant une lame aguerrie, une aventurière farouche. Rheiven à néanmoins réussit à entrer dans la Chevalerie, pour se battre pour la Reine, car elle avait entendu parler de celle qui se dressait contre la source du mal. Au moins, elle accédait à une organisation solidaire, organisée et donc mieux placée pour combattre.

Elle arriva plus ou moins à faire sa place, mais son caractère ne la rendait pas si exemplaire que ça, en faisant souvent à sa tête, elle sait quand même respecter un ordre. Elle était quand même de bons conseils quand elle le voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonis Ourha
Chef des Chevaliers
Chef des Chevaliers
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 29
Arme(s) : Cimeterre
Autre : Gardien
Autre n°2 : Murrpau
Date d'inscription : 19/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 35
Race: Humain

MessageSujet: Re: Rheiven Silith [Fiche validée]   Sam 24 Mar - 23:57

Oui un nouveau chevalier de chez nous!!!

Cool Cool Cool !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markhal
Maître de Soras
Maître de Soras
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 26
Arme(s) : deux cimeterres
Autre : Ombre
Autre n°2 : Griffon - Aram
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 38 ans
Race: Mi-humain, mi-démon

MessageSujet: Re: Rheiven Silith [Fiche validée]   Dim 25 Mar - 15:19

C'est vraiment dommage que tu préfères Elendil... Tu aurais fait une excellente guérrière à Soras !

Excellente fiche !

Fiche validée !

Bienvenue à l'Empire de Krynn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rheiven Silith [Fiche validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rheiven Silith [Fiche validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sigrid, la fille de Bard [fiche validée]
» Bard the Bowman [fiche validée]
» Raistlin Majere {fiche validée}
» Balin fils de Fundin [fiche validée]
» Mahoria, Drowette, Assassin {fiche validée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de Krynn :: Avant tout :: Présentations-
Sauter vers: