AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ballade... sanglante

Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Ballade... sanglante   Jeu 15 Mar - 15:04

Dans les galeries de Neakor, la ménestrel avançait d'un pas trainant, guère motivée. Les mains dans les poches d'un long manteau noir, elle sentait sa besace frappée sa hanche au rythme de ses pas. la capuche masquant ses traits, la demoiselle ne se faisait guère remarquer au milieu de la paopulation guère plus enthousiaste qu'elle. Un peu plus loin devant elle, son gardien se glissait d'ombre en ombre, son pelage noir aidant. Maureen sentait une joie froide typiquement félin émané de Brume. Normale, cette dernière s'amusait à attraper un rongeur, l'égratinant à peine de ses griffes, de le laisser s'échapper avant de reposer la patte dessus. Le pauvre rat était déjà bien blessé et Brume s'amusait de le voir espérer une fraction de secondes avant qu'elle ne lui rapelle que sa vie était entre ses griffes. Parfois dans son jeu, elle s'éloignait d'un bon pour barrer la route au rongeur, mais de ce fait dépassait la limite, tirait sur le lien entre elle et son humaine, arrachant à la féline un grognement et à Maureen, une grimace.

La ménestrel soupira. La bonne humeur de la féline l'énervait, surtout s'il venait d'un jeu aussi stupide. Non, en fait, elle s'énervait parce qu'elle s'ennuyait cruellement et que son gardien ne partageait pas cet ennui... Bref. Elle errait dans les galeries de Neakor, son regard gris vagabondant sur les maisons, les gens, les étales. Rien de vraiment intéressant. Elle continua, prenant la direction du nord, s'enfonçant toujours plus. Et puis, elle entendit des exclamations, des cris, des rugissements, des applaudissements. Intriguée, elle s'approcha et découvrit l'arène. Enfin... re-découvrit. Elle s'arrêta à un dizaine de mètres de l'endroit, croisant les bras. La féline revint vers elle, le rat entre ses crocs. Elle en avait eu assez de jouer apparemment. La ménestrel détailla de loin l'arène, se rémémorant quelques bons souvenirs. Un fon sourire se glissa sur ses lèvres. C'était ici qu'elle avait fait ses premiers pas de voleuse... le véritable attrait dans l'endroit n'était pas l'arène en elle-même, mais bien ses gradins.

Elle se remit en marche, la féline sur ses talons, le rat mort laissé derrière. Maureen ouvrit sa besace, faisant un peu de place et la féline d'un bon souple s'y logea. Toutes les deux souriaient. La ménestrel s'avança sur les gradins. Il y avait une belle foule qui criait, hurlait, tempetait, suait, aplaudissait. Au centre, deux combatants se faisaient face, l'un avait une large épée et l'autre une lance et un bouclier. Maureen s'approcha d'un homme à la forte carrure, un démon vu ses yeux rouges, qui fixaient avec attention les deux combatants s'élancer.


- Vas-y! Pête-lui la gueule!!!! 10 pièces d'or sur l'épée!
- 5 sur la lance! il est plus rapide!!


Un deuxième démon, puis un humain, puis un drow, puis, puis, puis,... tous pariait sur l'issue du combat. Maureen resta un moment à cet endroit, silencieuse, sa besace du côté du démon et de sa bourse. Il ne se rendit même pas compte qu'un coup de griffe vint récupérer le porte-monnaie. Maureen s'éloigna, passant par la droite des gradins.

Quelques autres personnes eurent la chance de la voir à leurs côtés pendant quelques instants, avant qu'elle ne reparte. Il n'y avait pas à dire. Brume était beaucoup plus efficace que le gardien de son maître voleur, le rat de Trimm. La ménestrel se demanda l'espace de quelques instants où le voleur de Soras était en ce moment. la dernière fois qu'elle l'avait vu, il était encadré par 5 gardes, mené poings et pieds liés dans les cachots du château d'ébène, mais elle se souvenait surtout de son grand éclat de rire quand elle lui avait proposé de venir le libérer.
"petite, un voleur qui se fait prendre est un mauvais voleur. Mais un voleur qui se laisse prendre pour s'évader ensuite au nez et à la barbe de tout le monde, est un voleur d'exception!" Elle avait prit ça pour un non, et ne l'avait plus revu. peut-être était-il toujours dans les cachots, ou peut-être qu'il n'avait plus de tête? Elle haussa les épaules. Elle ne pouvait rien pour lui de toute façon.

Son attention fut capté par le combat. Le type à l'épée venait d'abattre son arme sur le bras de son adversaire, le lui arrachant. C'était... dégoutant. le sang se mêlait au sable de l'arène et les hurlements du lancier étaient noyés sous les exclamations du public. maureen grimaça. C'était dégoutant... écoeurant... mais son regard ne se détacha pas de la scène. Ces images lui serviraient pour ses histoires.

L'épéiste leva son arme au-dessus de sa tête en signe de victoire. Pourtant une horrible grimace de stupeur défigura ses traits. C'est bête, une lance le transperçait de par en par... pas terrible comme victoire. Le lancier était encore à peu près conscient pour maintenir son arme dans le corps de l'épéiste. Ils s'écroulèrent tous les deux dans le sable et les huées de la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Lun 2 Avr - 10:53

[désolée du double post, mais y aurait-il une bonne âme qui voudrait faire mumuse avec moi? ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maara Néphréja
Guerrière
Guerrière
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 33
Arme(s) : Deux dagues faire pour elle tout spéciallement
Autre : Possede une maitrise du feu extreme mais l'abus de cette utilisation provoque des dodo intempestif
Autre n°2 : cache ses ailes a l'intérieur de son corp en presque permanance
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 114 année et surement autant de bataille.
Race: Succube

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Lun 2 Avr - 21:23

La belle et cruelle regardait souvant ses combats idiot mais tellement jouissif. Elle aimait voir leurs corps s'écrouler en hurlant de douleur, agonisant meme.

Elle portait une robe (oui oui) une soete de robe rouge sang, retenue par des laniere de cuir deci dela. Le devant dévoilait un décollter plongeant jusqu'as son ventre, dévoilant un déssin tribal fait a meme la peau. A poitrine étaient mise en valeur par le décollter et par les laniere de cuir elle ne semblait meme pas en etre génée. Ses cheveux était coiffer avec attention, en boucle folle aujourd'hui, ou divers petite roses rouge avaient élues domicile. ses yeux rouge avait été souligner de Khol, donc d'un trait noir pour les rendrent plus envoutant encore. Enfin ses levres, pulpeuse et finement déssinée a la fois avait la couleur d'une cerise justeuse et mure que l'envie de croquer aurait prise tout homme.

Elle portait cepandant toujour ses deux dagues, dans son dos, attacher et mise en sereter dans un foureux spécial, de couleur sang. Elle admirait se combat avec une certaine envie... elle aurait aimer etre en train de jouer avec ses deux tas de muscles idiots au possible et si lent.

Puis elle vie la barde, cette derniere ne semblait pas aussi amusée qu'elle apres tout.

*Hum voila donc une personne au coeur pas si bien accrocher que cela.*

La belle passa sa main dans ses cheveux, les replassant, elle attendait avec impatience le prochain combat. Une idée lui vint soudain a l'esprit pendant elle regardait le sang des deux dernier combattant s'étaler sur le sable.

*Un jour tu subira la meme souffrance... je te... grrr!*

Elle planta ses ongles dans son porpre bras et s'en rendant compte passa son doigts mutins dessus et le porta a ses levres, le lappant ensuite.

*Reste calme Maara.*

Elle ne faisait que se parler a elle meme au final jusqu'as ce qu'un félin parmit la foule attire son regard et ses yeux changeairent du tout au tout. Elle était toujour aussi inexpréssive oui, mais elle avait vu l'animal et chercha du regard son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz
Espion
Espion
avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: ca se demande pas...
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mar 3 Avr - 2:17

Depuis de nombreuses heures deja, il deambulais dans les rues de Neakor a la recherche d'une occupation lui faissant penser a autres choses qu a ses horribles ecailles recouvrant le dos du roi. Le mal etais peu interessant en soi, c ete l origine de celui ci qui l interessais. Mais il savais tres bien que ces questions resteraient sans reponses, alors autant ne pas trop creuser...pour le moment.

Replacant sa cape sur ses epaules, cachant ainsi ses bras nus ou l on pouvais voire un tatouages tribale partant de son cou et finisant sur le dos de sa main. Alors qu il resserais les pans de sa cape sur ses epaules, il sentit une main vive tenté de lui saisir sa bourse. D'un geste sec, il arreta le mouvement du voleur et faillit lui casser le bras. Mais lorsqu il regarda la personne qui avais tenté de lui detrousé sa bourse, il apercut un jeune garcon a l air miserables. Lui lachant le poignet, il maintint son regard dans celui du jeune voleur.

Prends une epée et entraine toi. Ce sera toujours mieux que de voler... Maintenant file d'ici avant que je ne change d avis sur toi et que je tetripe

Entendant du bruit pas tres loin de lui, il s en approcha et decouvrit un immense batiments dont l ombre le recouvrais totalement, lui apportant un peu de fraicheur par cette journé torride. Mais le batiment en lui meme, etais singulier, en forme de cercle, il comprenais de nombreux etages. Faits dans une pierre blanche, il attira le regard de Fitz mais aussi son attention.

Alors qu il arrivais a l entré, un homme s interposa devant lui.

C est deux pieces d or pour assister au combat messire...

*Deux pieces d or ? il a du me confondre avec un pigeon !!!*

Nemesiase vient se placer derriere son maitre et son poils se herissa. Posant une main sur sa tete, il le caressa et regarda le gardien avec un regard assasin et aussi froid que l acier.

Deux pieces d or? bien, vous direz a la conseillere qui m attend que je ne pourais venir la voir, car un gros balourd n a pas eu l intelligence de me laisser entrer sans payer. Parfais, mais profitez bien de votre derniere jour ici, quand la conseillere apprendra que vous ne m avez pas laissé entrer, je doute qu elle soit aussi clemente que moi.

Voyant le garde tenté de controler les tremblements nerveux que le simple de Lilou avais engendré, arracha un sourire sans joie a Fitz. Regardant le jeune espion avec crainte, car son sourire en disais long, il se decala et laissa placer Fitz qui lui lanca une piece d or et gravit les marches d acces.

Arrivant au milieux des gradins ou un vacarme regnais, Fitz observa le centre des attentions et constata que deux guerrieres etaient en plein combats. Enfin si on peux appelé ca des combats...Les deux hommes etaient lents, manquais de precision et d ingeniosité.

A la peripherie de sa vision, un mouvement attira son attention. La femme qu il avais rencontré a la taverne des bourées. L observant du coin de l oeil, il la vit liberer un homme du poids de sa bourse. Observant le comportement de la menestrelle, il se deplaca de facon a se trouver pres d elle et lui chuchota, tout en passant :

Jolie coup, pour une menestrelle....

Puis il s assit et observa la fin du combat, qui manquais de panache. Meme une autre personne attira son attention, une succube. La regardant discretement du coin de l oeil, il vit qu il s agissais surement d'une guerriere. Mais habillés de facon etrange et maquillé qui plus est. Surement un rendez vous galant... Fitz placa une main devant sa bouche, feingant de bailler pour qu on ne le voie pas sourire, puis repporta son attention sur l arene. On venais de faire entrer un minotaure.

Une bete d au moins un metre cinquante avec des cornes d'une longeur impressionant. Surement un chef de tribu, car chez les minotaures, les chefs sont ceux ayant les plus grandes cornes, les autres son obliges de se les tailler regulierement, quand aux femmes, elles doivent se les arracher. Les cornes sont le privileges des guerriers. Un homme etais son adversaire. Vetue uniquement d'un pagme et portant pour toute arme une epée courte, le combat ne serais pas egale et ne manquerais pas d etre interessant. S installant confortablement, il regarda le spectacle, tout en surveillant du coin de l oeil, les deux personnes qui semblais etre les plus dangereurses dans cette endroits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mar 3 Avr - 11:25

[merci à tous les deux ^^]

Maureen soupira à la vue de cette fin bien misérable. Rien d'utile pour ces histoires. Un haussement d'épaule, avant qu'elle ne vienne emprunter une autre bourse, alors qu'un démon passait à ses côtés d'un air furieux. Certainement trop énervé par la fin du combat qu'il en oubliait de surveiller ses côtés. Alors qu'elle rangeait ce nouvel apport financier dans sa besace, elle sentit parl'intermédiaire de Brume l'homme au gardien loup. Entre les jambes de son humaine, la féline fixait avec intensité le loup. Maureen voulut se retourner pour voir où le personnage se trouvait, mais elle fut coupée dans son élan par sa voix.

- Jolie coup pour une ménestrel.

D'accord, elle devait bien le reconnaître, il l'avait vu le premier. Et que contait-il faire exactement? La dénoncer? En tout cas, elle ne semblait guère inquiète de ces intentions.

- Il faut bien arrondir ses fins de mois, messire... Fitz.

C'est ainsi qu'il s'était présenté à la taverne, du moins si elle avait une bonnemémoire, et comme c'était le cas. Elle avait répondu dans un murmure également, un léger sourire amusé aux lèvres. Elle le suivit des yeux alors qu'il s'asseyait, avant que son propre regard ne s'éloigne sur l'arène.

Les bras croisés, une légère grimace de dégout sur les lèvres, elle suivit des yeux les deux hommes morts qu'on évacuait de l'arène. Le public était furieux d'un tel dénouement. Comment se répartir les pièces d'or pariées? Inutile de dire que les gardes eurent à clamer plusieurs débuts de bagarres afin d'éviter que les grains ne se transforment en arène. Maureen était quelque peu exaspérée par ce comportement primaire, mais c'était ainsi. Ils étaient tous pareils.

Elle étira ses mains devant elle, faisant légérement craquer ses doigts. Assez révasser, il était temps de se remettre au travail. Brume se faufilait entre les jambes des spectateurs énervés, marchait sur leur pieds pour qu'ils se retournent sur leur voisin et ainsi laisser leur flanc droit sans surveillance pendant quelques secondes. Quelques secondes amplement suffisant pour Maureen.

Elle refit le tour des gradins, lentement sans se presser, avant de retomber sur son point de départ. Elle observa quelques secondes les nouveaux arrivants, afin de repérer de potentiels victimes. Des drows, des démons qui n'avaient guère l'air très riche. L'homme au gardien loup était toujours là, mais elle ne songea même pas à essayer. Un jour, oui peut-être. Mais ni ici ni maintenant. Il faut savoir choisir son terrain et son heure.

Elle sentit son gardien s'éloigner un peu, ne s'en soucia pas outre mesure, mais quand elle sentit chez elle une curiausité dévorante, elle tourna son regard sur la féline. Qu'est-ce qui l'intéressait soudainement comme ça. Son regard de brume fixait avec intensité... une succube? Qui avait-il de si exceptionel qu'une succube se trouve dans les parages? Certes, elle aurait certainement plus sa place dans l'arène qu'au milieu des gradins, puisqu'il ne faisait aucun doute qu'elle était une guerrière, même si ses vêtements et son accoutrement pouvaient prétendre le contraire. Une personne à écarter également. La succube devaient avoir d'excellents reflexes, et la ménestrel n'avait pas envie de se retrouver avec un poignard dans le corps. La féline resta encore quelques secondes avant de retourner vers son humaine.

Un dernier coup d'oeil sur les dernières personnes présentes lui apprit qu'elle n'allait rien gagner de plus. Aucune importance. Elle avait déjà récolté une dizaine de bourse, de quoi vivre quelques temps tranquille. Elle finit par s'assoir, étouffant un baillement. Ele se lassait vite de jouer au picpoket. Une main sur la besace, le chat qui rodait encore autour d'elle, la ménestrel observa le début du nouveau combta qui venait de commencer. Un minautore contre un humain... les gens ne savent plus quoi faire pour mettre fin à leurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maara Néphréja
Guerrière
Guerrière
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 33
Arme(s) : Deux dagues faire pour elle tout spéciallement
Autre : Possede une maitrise du feu extreme mais l'abus de cette utilisation provoque des dodo intempestif
Autre n°2 : cache ses ailes a l'intérieur de son corp en presque permanance
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 114 année et surement autant de bataille.
Race: Succube

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mar 3 Avr - 16:16

La guérriere n'avais pas manquer le regard de l'homme, fitz, elle ne connaissait pas son nom bien sur, mais ne pas voir quelqu'un qui vous remarque c'est mourir trop tot. Doucement la succube se pencha pour regarder plus intensement les deux corps ensanglanter qu'on évacuait hors d'ici. Dire qu'elle se contentait des gradins aujourd'hui... rha si le prochain combat n'était pas a la hauteur elle ira s'en charger elle meme.

Le felin s'approcha de la belle, que lui voulais t'il? Elle n'avait pas oublier bien sur ce que l'animal avait fait plus loin a d'autre badaux. Ses yeux prédateur sur l'animal elle murmura.

"Si voler les bourses des autres te plait cela me vas... mais n'y pense meme pas."

Sa voix se voulais de marbre et dénuer de tout sentiment, seule se froid glacial et hivernal a vous en donner des frissons dans le dos était presque palpable.

Elle regarda de maniere féroce la barde. Celle si pu facilement comprendre la chose. Elle se tourna ensuite, pour s'approcher du bord de l'arene et regarder le combat suivant. Passant ses jambes sur le muret, dans le vide de l'arene, elle croisa ses derniere, regardant avec attention les suivant mort en surcie.

Maara regarda donc les prochain suicidaires entrer et la... Un homme... presque nue contre un minotaure... si le minotaure survivant elle irait le finir elle meme. Apres tout, un bon steack de vache n'était pas de refus... elle avait un peu faim a vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz
Espion
Espion
avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: ca se demande pas...
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Lun 16 Avr - 18:02

Observant les deux femmes qui l entourait, Fitz ne put retenir un sourire narquois. Toutes les deux aussi differente que le jour et la nuit. La menestrelle semblais bonne vivante, tandis que la guerriere... Son attitude froide et distante le faissait sourire. Mais la situation ne se pretais pas vraiment a la rigolade. L homme qui devais se mesurer au minotaure ne tenais pas sur ses jambes. Il ne s agissait pas d un combat, mais d'une mise a mort. Donner du sang au peuple pour calmer ses ardeurs belliqueuse.

Fitz se leva et se dirigea vers la ballustrade qui le separais de l arene, quelques metres plus bas. Observant avec soin la topologie du terrain et la hauteur, il sauta sur cette ballustrade et s y assit a califourchon. Son regard se porta d abord sur la guerriere, a qui il fit son plus beau sourire narquois et moqueur. Mais pourtant ses yeux gardaient toujours cette meme froideur qu il avais gagné depuis la conversation avec Markhal. Puis son regard se posa sur la menestrelle a qui il fit un sourire franc, mais toujours avec aucun retour dans les yeux. Juste cette froideur avec qui il vivais maintenant. Puis il degagea sa cape suffisament pour lui montrer la bourse bien rebondie qui pendais a sa ceinture. Il la saisit et la lui lanca.

Vous en aurez bessoin....

D'un mouvement gracieux, il se leva et se tient en equilibre sur la ballustrade, faissant promener son regard sur bons nombres de spectateurs. Les conversations avais cessé un instant, comme pour laisser a la parole a ce fou qui se tenais debout devant eux avec une telle attitude de defi0. Enlevant la chaine qui retenais sa cape, il la laissa choire a meme le sol, puis enleva sa chemise a manche large qui le genais. Son torse ainsi devoillé, on pouvais y voir les nombreuses cicatrices qui le parcourais. On remarquais surtout des coups de fouet dans son dos qui n avais pas encore eu vraiment le temps de cicatrisser. Aspirant une bonne goullé d air, il regarda devant lui comme si il voyais personne et parla a haute voie. Celle ci porta, car le silence regnais encore dans l arene.

Je vous propose un pari. 20 contre 1 que je suis victorieux de ce minotaure. Les paris sont ouvert, mais vous devez les faire aupres de ma "collegue", la femme ici presente

Dit il en montrant la menestrelle du doigt. Il s amusais enormement de la situation, car elle ne pourais pas dire non a un beau paquet de piece d or. En plus qu il soit gagnant ou perdant, il etais sur qu elle trouverais un moyen de se faufiler avec les pieces au nez et a la barde de tous.

Mais prenez garde, pas d entourloupes, car sa garde du corps, n est pas tres disposé a l humour ces derniers temps...

Il avais parlé de la garde du coprs en montrant la guerriere du doigts. Toujours souriant, il sauta dans l arene suivit instantanement de son loup. Il se receptionna avec souplesse, en executant une roulade et observa en direction des deux femmes. Maintenant comment allais t elle gerer la situation. Se retournant, il fit face au minotaure. Prenant une posture nonchalante, il croisa les bras sur la poitrine, les mains prets de la poigné de ses armes et attendit que la bete charge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mar 17 Avr - 15:58

Assise sur les gradins, presque vautrée, la ménestrel semblait sincérement s'ennuyer. La féline revenait vers elle, patte de velours sur la pierre, et Maureen pouvait sentir son amusement. Tournant alors légérement la tête, elle rencontra le regard sanguinaire de la succube, ce qui ne put empêcher un sourire amusée. Allons donc. Voilà que les gens s'énervaient avant même qu'elle passe à l'acte. Elle devait avoir peur pour ses pièces d'or... la peur rend agressif. Maureen seccoua doucement la tête, se moquant bien de la guérrière, et reporta son attention sur le combat. Combat peu intéressant. Les exécutions publiques n'étant pas le fort de la ménestrel. Brume se glissa dans sa capuche, ses yeux gris toujours fixé sur le loup, méfiante à l'encontre de tous canidés.

Maureen soupira et se releva avec l'intention de partir, de trouver un autre endroit plus intéressant, mais le dénommé Fitz l'arréta en lui lançant sa bourse souligné d'un sourire. Elle attrapa la bourse, légérement surprise, mais surtout curieuse de la raison de ce geste. Elle en aura besoin? Pour sûr, on a jamais assez d'or, mais c'était quand même plus intéressant de le prendre soi-même que de se le faire donner. Elle fut tenter de tourner talon, mais sa dévorante curiosité l'incita, au contraire, à demeurer sur place. Elle attendit donc, comprenant vite ses intentions. Quelque part dans sa tête, une plume griffonait quelques passages possibles d'un conte: " ... Il se leva, et d'une voix assurée, annonça qu'il allait térrasser le terrible minautore, responsable de la destruction d'une ville entière ... " Mouais, pourquoi pas.

D'un oeil intéressée, elle l'observa retirer sa cape et sa chemise et elle en cacha en rien un sourire inquiétant. Les multiples cicatrices ainsi que certaines à peine refermées, ajoutaient du piment à l'histoire. Elle se prit à penser quelques instans, où est-ce qu'il était allé les chercher... Mais ses pensées furent brutalement interrompues par des paroles qu'elle n'appréciait qu'à moitié. Des paris sur sa vie, d'accord. S'il voulait faire le paon et montré sa force qu'il fasse seulement, cela ne pouvait que distraire l'assemblée. Mais qu'il se permette de la nommée responsable de ces paris... Elle posa ses yeux gris indifférents sur Fitz, et après une demi-seconde un fin sourire se dessina. Très bien elle allait jouer le jeu. Uniquement parce qu'il éveillait sa curiosité en cette morne journée. Son sourire s'élargit quand elle l'entendit impliquer la succube guerrière. Elle se tourna vers cette dernière, amusée, et eut un mouvement d'épaule fataliste, exagérant le geste

Le reste de la foule observait aussi cet étranger qui semblait bien sûr de lui. Pourtant quand il sauta dans l'arène, il semblait qu'il aille briser le silence, puisque tout le monde se remit à parler, à rouspeter et on se poussait vers Maureen pour les fameux paris. La ménestrel prenait son rôle à coeur joie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maara Néphréja
Guerrière
Guerrière
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 33
Arme(s) : Deux dagues faire pour elle tout spéciallement
Autre : Possede une maitrise du feu extreme mais l'abus de cette utilisation provoque des dodo intempestif
Autre n°2 : cache ses ailes a l'intérieur de son corp en presque permanance
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 114 année et surement autant de bataille.
Race: Succube

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mer 18 Avr - 13:23

La succube assise sur le bord de l'arène avait vue la scène comme une sorte d'amusoire. Elle sourit, un de ses sourires carnassiers que les prédateurs avaient l'habitude de prendre. Doucement elle le regarda se dévêtir, hum intéressant... Elle se redressa avec souplesse et alors qu'il jouait à parier sa vie elle se vit attribuer le rôle de garde du corps.

Elle n'appréciait pas qu'on choisisse pour elle et une fois se dernier en bas et dans l'arène elle dit a voix audible de tous, une voix sensuelle et pourtant pleine de rage.

"Si tu sort vainqueur de se duel absurde, ce sera a moi de t'offrir la défaite. Les minotaures ne sont que basse besogne pour un guerrier armé et avertie."

Un sourire des plus narquois et ironique apparue alors sur son visage. Sa robe tomba, dévoilant le corps de la succube de la manière suivante. Le tissus blanc une fois tomber laissa place a un cuir noir en dessous. Les deux bande de cuir au dessus et sous sa poitrine avait un troisième ami qui lui cachait le plus gros de ce qui ne devait être vue. Son ventre portait un tatouage tribal et ce qu'on eu pu appeler un sous vêtement de cuir peu revêtissent laissait ses fesses et le haut de ses hanches dénudée ne cachant que l'essentiel.

Elle portait à ses cuisses ses deux dagues aux mensurations et aux formes étranges. Tout en se dévêtissent elle se rapprocha de la barde. Elle s’attacha les cheveux, les remontant en une coiffure sauvage mais plus pratique. Elle dévoila ainsi presque la même chose que l’homme, son dos mutilé, coup de fouet, brûlure, griffure et j’en passe, le tout soit dit en passant suffisamment cicatriser pour être ancien. Elle murmura à l’intention de la barde.

" Je déteste que l’on choisisse pour moi, mais par principe et par respect si il meurt je te protégerais le temps des paries. "

A ses mots elle dégagea ses deux lames de leurs foureaux et resta debout sur la rembarde regardant a la fois l'homme fou et sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz
Espion
Espion
avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: ca se demande pas...
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Jeu 19 Avr - 14:56

Fitz observa le minotaure et degaina lentement ses deux epées courtes. Il lui fit le salut rituelle, Posant la lame de son epéé droite contre son front, puis ouvrant les deux bras, montrant ainsi son torse denudé. Il fit tourner les epées, pour s echauffer les poignets et passa la lame sur ses avants bras, laissant ainsi couler un mince filet de sang.

Le premier sang, a coulé, le combat peux donc commencer...

Adoptant une position de combat, Fitz fit face a son adversaire. Le fais de faire couler son propre sang l immergeais dans le monde du combat. Celui ou il n existais plus que lui et le minotaure. Les bruits environant avais disparu. Sa concentration etais a son maximun, comme a chaque fois qu il se battais. Le simple fais de se battre lui vidais l esprit et aucune pensée parasite ne venais le perturber.

La distance separant les deux belligerants etais grande, chacun etais situé" a une extremité de l arene. Cela etais a l avantage du minotaure. Il possedais une musculature bien plus developpés que lui et si il prenais suffisament d elan, Fitz ne pourais jamais resister a une de ces charges. Il entreprit donc de se deplacer de facon circulaire, tournant autour de la bete, tout en s approchant progressivement.

Il etais suffisament pres pour sentir l odeur du minotaure. Une odeur de transpiration et aussi celle de la peur et de la colere. Mais pourtant, la bete ne chargeais pas. Elle semblais attendre quelque chose. Ou alors elle refusais peut etre de se battre.

Mais cette theorie s effrondra quand il chargea en direction de Fitz, les poings levé pour lui assener un magistral coup. Le jeune guerrier l evita en effectuant un saut de coté et profita de cette ouverture pour frapper de taille. La lame mordit la chair du minotaure au niveau de son ventre. Laissant un sillon vermeille qui laissais deja coulé le liquide rouge et precieux a la vie.

Profitant de son avantages, il avanca vers le minotaure qui recula et se retrouva acculé contre le mur de l arene. Sans defense et sans echapatoire. Sa mort arrivais a grands pas et elle allais etre apporté par Fitz.

Se detournant de cette proie facile, il vient se placer au centre de la surface de combat et regarda les gens present dans les gradins. Il remarqua que les affaires semblais assez prospere et que la Succube jouais son role de garde du corps, au grands deplaisir de certains qui s etais crus plus malins qu elle.

Donnez lui une arme. Je vous est proposé un combat, pas un massacre.

Il rengaina ses deux epées et croisa les bras sur sa poitrine. Attendant que quelqu un daigne acceder a sa requete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Sam 28 Avr - 12:21

Maureen était... submergée par le public désireux de gagner de l'argent facilement, sûr de son prognostic. Les pièces changeaient de mains rapidement, quelques-unes se retrouvaient étrangement dans le sac de la ménestrel, mais les paris allaient bon train. La féline, perchée sur son épaule, avait déjà lancé quelques coups de griffes et plusieurs mains malhonnêtes étaient entaillées. Amusée, certes, la ménestrel toussa légérement pour étouffer un rire dans sa gorge, quand la succube annonça qu'elle allait jouer son rôle de garde du corps. Comme si elle était incapable de se défendre seule. Mais, il fallait le reconnaître, Maureen était néanmoins bien contente que la succube ait pris cet aire si menaçant. En l'espace de quelques jours, deux succubes s'inquiétaient de son sort et de sa bonne santé. La ménestrel trouvait cette coïncidence vraiment comique. Des succubes qui s'inquiétent pour quelqu'un, mais où va le monde? Elle ne savait, par contre, si c'était une bonne nouvelle ou
pas, si c'était de la chance ou de la malchance. Mais comme entre les deux opposés, il n'y a qu'un pas, Maureen préféra chasser de son esprit ces pensées étranges pour se concentrer sur les paris. L'avenir le lui dira bien tôt ou tard.


- Vous êtes bien aimable, Dame, d'assurer ainsi ma protection. Pour un peu, je pourrais me prendre pour une riche bourgeoise.

Ce qui ne risquait pas d'arriver, surtout comme elle était vêtue, cape, tunique et bottes sombres et poussiéreuses, et une bourgeoise ne se serait pas risquer à visiter cet endroit. Mais, peu importe après tout. Maureen continua son travail, y pêchant un petit bénéfice au passage.

Enfin, ils se calmèrent, dirigèrent tous leur regard vers l'arène. Maureen s'assit, ses yeux à elle sur ses mains alors qu'elle comptait et que ses lèvres bougeaient légérement formant des mots muets. Brume, par contre, gardait son attention sur le centre de l'arène et également sur la succube. Elle eut un léger miaulement pour tirer l'esprit de Maureen et la prévenir que le combat commençait. Mi-surprise mi-appréciative, la ménestrel observa le guerrier saluer le minautore de façon traditionelle. Il avait certes un peu de culture, ce Fitz, et ça ne pouvait déplaire à la ménestrel.

Un grand "oh!" ou peut-être était-ce un "oiah!" retentit dans les gradins quand le minotaure chargea. La majorité du public étant pour la grosse créature, des cris, des aplaudissements survinrent pour l'encourager. Ils furent bien étonnés quand Fitz l'évita et par surcroît le blessa. Maureen suivait ce combat à demi interessée. le guerrier allait achever son adversaire rapidement et le combat prendrait déjà fin. Elle eut un léger soupire. Ca avait été trop rapide. Dommage... Mais une lueur réapparut dans son regard quand Fitz refusa d'achever son adversaire. Un rire muet de la part de Maureen, avant qu'elle ne se relève.

- Bon, alors? Vous tenez si peu à votre argent que vous en profitez pas de l'imbecilité de ce guerrier? Donnez une arme au minotaure!

Le charme qui avait tétanisé la foule après la déclaration de Fitz s'acheva. Les cris reprirent, les injures, les poings levés suivirent, et une grosse hache fut lancée au minotaure. Maureen se rassit, grandement amusée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maara Néphréja
Guerrière
Guerrière
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 33
Arme(s) : Deux dagues faire pour elle tout spéciallement
Autre : Possede une maitrise du feu extreme mais l'abus de cette utilisation provoque des dodo intempestif
Autre n°2 : cache ses ailes a l'intérieur de son corp en presque permanance
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 114 année et surement autant de bataille.
Race: Succube

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Mer 9 Mai - 15:21

Il était agile, rapide, comme elle, mais il semblait bien moin fou qu'elle, son esprit n'était pas celui d'un prédateur, mais plutot qu'un guérrier... il n'avait pas soif de sang juste envie de jouer comme un chat avec une souris... C'était intéressant. Maara s'assise, le regardant, ses mains posée toujour ses dagues en prisent.

Puis finalement elle en eu pres assez quand on lui lança une hache a deux mains de taille assez inutile... elle pouffa de soupir et murmura.

"Donner lui plutot daux dague son adversaire est rapide, une tel arme ne fera que le ralentir d'avantage."

Elle sentait que le prochain tour elle sauterai dans l'arene, que le minautaure soit vivant ou mort pour donner un peux de fil a retordre a ce guérrier ma fois habile.

Pendant se temp les affaires marchait plutot pas mal pour Maureen qui avait accumuler pas mal d'argent. Elle murmura a l'escamotuse.

"Le minotaure est trop faibrile, si il n'est pas assez fort pour le guerrier j'irait donner une correction a cet homme, il m'amuse et j'ai envie de voir de quel bois il se chauffe. Je te conseile de faire attention je ne serait plsu la pour te protegée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitz
Espion
Espion
avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Age : 31
Date d'inscription : 12/11/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: ca se demande pas...
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Ven 11 Mai - 18:21

Attendans que l on donne une arme au minotaure, Fitz fit parcourir son regard sur l assemblé. Toujours avec ce regard froid qu il avais gagné au contact de Markhal. Les gens le regardais avec dedain et certain crachais meme dans sa direction... Il n avais pas vraiment la cote, c est le moins qu on pouvais dire...L argent tomberé plus facilement dans ces poches.

Perdu dans ces pensées, Nemesiase l en tira, lui signalant la charge de la bete. Il l evita de justesse en plongeant sur le coté. Se redressant d un bond, il evita de nouveaux le minotaure en roulant dans le sable. Avec toutes les attaques rapides qu il lui infligeais, il n avais pas encore degainé ces armes. Il etais netement desavantagé. Le minotaure chargé de nouveau. Debout, face a lui, les jambes bien ecartés, il attendis le dernier moment et lorsque la bete arma ses bras pour le couper en deux dans le sens de la longeur, il plongea entre ses jambes. Evitant de peu de se faire couper le pied par la hache qui venais de s enfoncer dans le sable. Profitant de sa position derriere le minotaure, il lui donna un coup de pied derriere le genoux. La bete se retrouva aussitot a genoux et Fitz en profitas pour se relever.

Surement un instinct de survie, ou la rage et la peur qu il contenais depuis trop longtemps, mais le minotaure dans un large mouvement du bras frappa Fitz aux cotes. Le coup entraina un craquement qui ressona dans toute l arene et le projetta a quelques pieds de la bete.

Du sang coulant a la commisure de ces levres, il se releva tant bien que mal, s aidant de ces epées, qu il avais maintenant degainé. Un genoux a terre, la tete baissé, il semblais attendre la mort, il avais ete trop presomptueux en defiant cette bete. Sa rage avais ete superieure a la sienne.

Le minotaure, courut jusqu au guerrier et arma de nouveaux sa hache pour fendre le crane de l imprudent qui avais decidé de le defier et de le tuer. Les deux bras derriere la tete, une expression de pure bestialité sur le visage. C est le moment que choisi Fitz pour se relever, poussant violament sur ces pieds, il sauta et planta avec rage ces deux lames dans la gorge ainsi decouverte du minotaure. Du sang jaillit, lorsqu il retira les deux lames et l en asperga.

Nemesiase courut vers lui, quittant le coin de l arene ou il lui avais dit de l attendre et se frotta contre lui.

*Frere, pourquoi avoir fais cela, si il avais voulu te decapiter, tu serais mort...*
*Je sais, mais il m a fracturé plusieurs cotes, elles sont encore fragiles depuis ma traversé du desert et je n ai pas pris les medicaments de Lilou... C est ma faute. Je n avais pas le choix, et puis il preferais utiliser cette attaque plutot qu une autre, il m attaquais toujours de la meme facon, je ne risquai rien...*

Se relevant completement, il regarda les foules et leur souris. Il ne pouvais se depetrir de son sourire narquois. A voire leur tete, il venais de perdre un petit peu d argent. Il savais quoi en faire, c ete parfais, car maintenant, il lui appartenais. Puis, il regarda la menestrelle et la guerriere et leur fit un sourire suivi d un clin d oeil. Il enchaina avec une reverence manquant de grace par ces cotes cassés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen
Neutre - ménestrel voleuse
Neutre - ménestrel voleuse
avatar

Féminin Nombre de messages : 110
Age : 29
Arme(s) : Poignards
Autre : Brume - Félistia
Date d'inscription : 20/02/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: environ 30 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   Ven 18 Mai - 11:21

La ménestrel se retenait de rire. Sérieusement, cette situation était amusante à souhait. Elle adorait voir le public s'énerver contre Fitz et brailler des conseils au minautore, comme si ça pouvait l'aider. Le guerrier lui-même était très intéressant. A jouer au noble coeur en laissant une chance à son adversaire, il risquait bien de se le faire arracher, d'uatnt plus que le minautore était bien énervé à présent... Mais elle devait bien l'avouer, la personne la plus comique dans cette histoire n'était autre que la succube. En effet, voir la guerrière ronger son frein, observer le combat d'un air de mépris... Il n'était pas difficile, surtout pour une ménestrel, de se rendre compte que la guerrière n'avait qu'une envie; rejoindre l'arène et se battre également, et la voir trépiner comme ça avait de quoi faire sourire la demoiselle. Mais Maureen se gardait bien de le lui dire, ne désirant pas outre mesure de voir ses jours se terminer trop tôt. Ses impressions se confirmèrent quand la succube la prevint qu'effectivement, elle rejoindrait l'arène une fois que Fitz en aurait fini avec le minautore. Maureen hocha doucement la tête avec un sourire qui pouvait passer pour simple politesse.

- C'est vous qui voyez... mais vous n'aurez aucune gloire à abattre un homme forcément fatigué après un combat.

Et elle ne serait plus là pour la protéger? Elle étouffa un soupir. Maureen n'était pas en sucre, et bien qu'elle ne sache aussi bien se battre, elle était certainement plus agile et plus rapide que la succube, une agilité qu'elle mettait à profit pour une retraite stratégique en général. Enfin, bref. Elle ne releva pas ce point.

Le combat reprit enfin. Elle l'observa, nota quelques mauvais points pour Fitz et pour le minautore, mais il fut vite évident de la personne qui allait gagner ce combat. En voyant le guerrier en mauvaise position, la ménestrel renchérit sur les paris, incitant les spectateurs à parier encore une dernière fois avant la mort supposée de l'homme. Elle eut le temps d'encaisser que quelques malheureuses pièces, que déjà Fitz se dégageait et abattait le minautore. Elle pesta entre les dents. Il n'aurait pas pu faire durer ce moment? Juste un peu plus le temps de soudoyer encore quelques monnaies sonnantes? En tout cas, le public n'était pas content. Ils avait perdu pas mal d'argent, et criait contre ce guerrier. Maureen les observa un temps, avant de s'approcher de la succube. Elle lui prit le bras.


- Je vous déconseille d'aller vous mesurer à lui. Non pas que je doute de votre talent certainement supérieur au sien, mais comme je vous l'ai déjà dit, vous ne tirerez aucune gloire personelle à abattre un homme... aux côtes brisées... Cela n'a aucun sens.

Tiens donc... protégeait-elle le guerrier? Non, bien sûr que non... si quand même un peu. En fait, elle n'avait pas du tout envie que la succube l'achève pour la simple et bonne raison que Fitz l'intéressait. N'avait-il pas dit à la taverne qu'on le connaissait au palais? Oh et puis, il lui avait offert un bon divertissement en cette morne journée, elle lui devait bien ça. A la révérence bancale du guerrier, Maureen ne put s'empêcher de sourire, et Brume de l'observer froidement. C'est ahurissant comme elle pouvait détester les canidés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade... sanglante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ballade... sanglante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» " BALLADE "
» Patte Sanglante, Nuage Sanglant ?
» Ballade au calme (PV Isaac)
» Ballade Nocturne [ Pv Alea Miller ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de Krynn :: Royaume de Soras :: Neakor la ville souterraine :: Arène-
Sauter vers: