AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Markhal

Aller en bas 
AuteurMessage
Markhal
Maître de Soras
Maître de Soras
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 26
Arme(s) : deux cimeterres
Autre : Ombre
Autre n°2 : Griffon - Aram
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 38 ans
Race: Mi-humain, mi-démon

MessageSujet: Fiche de Markhal   Sam 21 Oct - 23:41

C'est ma fiche, alors s'il vous plaît soyez indulgents Smile


Nom : Normalement ce devrait être Langcaster, mais tout exilé renie son nom, ce que l'homme a fait.
Prénom : Markhal
Sexe : Masculin
Âge : 38 ans
Race : Semi-démon, semi-humain (succube)


Physique :
  • Taille : 1,96 m

  • Poids : 72 kg

  • Vêtements : Il porte une chemise blanche et un pantalon en cuir brun. Mais aucune de ces affaires ne sont vues car il porte au-dessus une longue cape en cuir. Rapiécé, les pièces sont assemblées par des coutures, sûrement par lui-même car elles sont grossières et faites avec des fils d'un ver que l'on ne trouve que dans le Marais Pluvieux. Une longue capuche est rabattue sur son visage et le col est tenu par une broche que lui a offert Nadiane lorsqu'ils étaient petits. Cette broche est en or avec un améthyste au centre et des fils d'or tombent de celle-ci.

  • Général :
    Peu de gens ont vu son visage. Enfin actuellement car tous ceux qui vivaient au Château pouvaient le voir. Ses traits sont fins, mais anguleux, son visage est celui d'un homme qui en a vu beaucoup dans son existence. Son menton est pointu, terminé avec un bouc qui est le seul témoin de son épaisse chevelure noire qu'il garde caché sous sa capuche. Ses lèvres sont charnues mais malheureusement, elles restent souvent fermées, déformées par un rictus d'amertume. Il possède des cheveux mi-longs de couleur brun foncé. Son oeil visible, il le tient de son père, il est d'un bleu clair, très expressif qui rappelle le ciel sans nuage. L'autre oeil, dans l'ombre de la capuche, est d'un rouge flamboyant, héritage de sa mère, succube de naissance.

    Il est aussi grand que les elfes et en dépasse même une bonne partie. Sa carrure est celle d'un guerrier habile, pas comme un déménageur, mais bien une souplesse non dévoilée. Ne mangeant presque pas, il est d'une maigreur que certain qualifie d'effrayante, même si ces talents de combattant n'ont jamais été remis en cause. Ses mains tiennent toujours fermement ses deux cimeterres. Elles sont dures et seuls quelqu'un qui en serre une peut mesurer toute sa force : la solitude rend toujours un homme plus dangereux. Quant à ses jambes, on ne devinerait pas qu'elles ont arpentées de long en large plusieurs fois tout l'Empire. En fait il a l'air aussi jeune et endurant qu'un gamin de vingt ans. Et sur ce coup-là, les apprences ne sont pas trompeuses. Mais cette force a nécéssité un énorme sacrifice.


Caractère :
De son oeil bleu, semblable à de la glace, il vous fixe d'un regard froid et sans chaleur. En effet, Markhal n'est pas quelqu'un à qui on s'attache. Enfin n'est plus car les gens qui l'ont connu enfant, l'auraient qualifié de joyeux et adorable, quelqu'un qu'on aurait voulu adopter malgré le fait qu'il soit métisse. Malheureusement les années ont changé et l'adorable bambin n'est plus du tout ce qu'il était.

C'est comme si on lui avait arraché le coeur. Il ne ressent plus rien, ni compassion, ni pitié. Le monde lui est indifférent et une mort ne représente rien pour lui. Il n'est pas méchant, c'est juste qu'une de plus ou de moins, ça ne fait aucune différence. Il est froid avec quiconque oserait lui adresser la parole. Si on pouvait le comparer à quelque chose, ce serait la bise glacé de Tartaïca, balayant tout sur son passage sans se soucier du rang, beauté ou chance de sa victime. Markhal a néanmiins une différence avec le vent : tout est préparé.

Le demi-démon ne laisse jamais rien au hasard, calculant chaque possibilité, coup ou paroles qui pourraient arrivé à n'importe quel moment. C'est toujours pour cela que lorsqu'ils vous fixe calmement, l'ambiance retombe soudain et qu'une peur sournoise de se faire découvrir s'insinue dans votre tête. Il garde toujours son sang-froid, à se demander si un jour il a eu peur ou est jamais tomber en colère. C'est dans ce comportement qu'il détient tout son pouvoir : beaucoup le craignent par sa froideur, d'autres par son esprit de déduction qui l'amène à chaque fois à découvrir le traître qui se trouvait dans son camp.

Malgré tout cela, un coeur se cache enfoui sous l'amertume et la colère d'un Empire qu'on lui a volé. Peut-être quelqu'un saura-t-il l'atteindre, peut-être pas. Mais celui qui se risquera à chercher des sentiments chez lui se retrouvera vite confronter à un mur inexpressif et dur comme la pierre. En tout cas, bonne chance aux vertueux qui lui demanderont sa compassion et à la femme qui voudra son amour car Markhal n'aime et n'aimera sans doute jamais...


Autre :

Royaume auquel on a prêté allégeance : Soras

Arme(s) : Deux cimeterres. L'une avec un pommeau en forme d'aigle, qui est en or gravé d'étranges symboles et en argent de lune, avec un tranchant doux et fin, et l'autre avec un pommeau en forme de lion dont le tranchant ressemble à des dents qui ne demandent qu'à mordre à pleines dents, celle-là est en argent des mines des Montagnes Infranchissables. On peut les assembler pour former une épée à double tranchants. Il sait manier ses deux cimeterres comme un chef, comme si c'était une extension de son corps. Quand il commence la danse mortelle avec ses cimeterres, peu de personnes survivront au massacre.

Métier ou rang : Maître de Soras, traître à l'Empire et assassin à ses heures.

- Si Humain :
Animal gardien :
  • Nom : Aram
  • Genre : Masculin
  • Race : Griffon
  • Brève description :
    Aram est un fier guerrier. Depuis que Markhal le possède, ils se sont entraînés ensemble pour qu'ils soient aussi bon ensemble que séparés. Si il possédait la parole, il serait à tout point arrogant et colérique, par chance la nature ne l'a pas doté de ce don. Il est très dangereux, ne tenant jamais en place lorsqu'il s'agit de tuer quelqu'un, mais avec Markhal il est doux et affecteux. Un véritable schizophrène. Mi-lion, mi-aigle, il sait donc également voler. Le premier qui ose monter sur son dos finira rapidement déchiqueté en morceaux et seul Markhal peut y aller sans même lui demander, car Aram ne peut s'empêcher de ressentir du respect pour le demi-humain. Ses poils et ses plumes sont dorés et brillent d'un éclat particulier au soleil, mais pendant la nuit la lune donne une nouvelle palette sombre de cette couleur, comme si les poils étaient devenus noires. C'est là que tout le mystère du griffon réside. En fait il est semblable à son maître. Moitié-moitié.


- Si Démon :
Pouvoir : Il sait épouser l'ombre, quand il fait nuit seuls les Drows, doté de l'infravision, peuvent le voir marcher d'un pas calme dans le noir. L'ombre est son élément et il peut passer inaperçu quand il le souhaite.


Dernière édition par Markhal le Mer 4 Aoû - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.goodforum.net
Markhal
Maître de Soras
Maître de Soras
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 26
Arme(s) : deux cimeterres
Autre : Ombre
Autre n°2 : Griffon - Aram
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 38 ans
Race: Mi-humain, mi-démon

MessageSujet: Re: Fiche de Markhal   Sam 21 Oct - 23:41

Histoire :
La succube attendait, impatiente que son bébé naquit dans la lande fumante du puit de lave. Elle avait mal, mais habituée à la douleur, elle ne pipait pas un mot, sachant que des minutes qui s'écoulaient, seule la dernière serait importante. La démone serrait les dents en sentant l'enfant arriver. Quand la délivrance arriva enfin, elle secoua la tête pour se réveiller. Pour une succube, accoucher seule était habituel à cause des nombreux enfantements, dus aux hommes charmés, qu'elle devait vivre. Mais cet accouchement-ci était différent des autres et l'enfant qu'elle tenait entre les mains était beaucoup plus précieux que n'importe quel autre. Entre ces mains elle tenait l'enfant qui changerait l'Empire. Entre ses mains, se tenait Markhal.

Il passa cinq années chez sa mère, à apprendre à contrôler son don de l'ombre. Sa mère ne le nourrissait pas, l'obligeant à développer un côté roublard qui l'entraînait à voler sa pitance. Souvent sa mère passait des heures à surveiller le garde-manger pour l'attendre et le prendre la main sur le fait. Cet enseignement visait à le faire se méfier de tout le monde, même de sa propre mère. Cette méthode fut couronnée de succès car à chaque personne qu'il croisait dans Nosferatu, il le fixait d'un air calculateur pour être sûr de ne pas se retrouver surpris et empalé sur une lame. Mais un jour arriva où sa mère lui ordonna de trouver un cadeau pour une enfant qui venait de naître très importante. Markhal partit chercher, ou plutôt voler, un objet de métal et réussit à créer un collier en argent avec le nom de la petite gravé dessus. Ce ne fut que quand il donna le cadeau à l'Impératrice qu'il comprit ce qu'il venait de faire : sa mère l'avait aidée à trouver un foyer. La femme accepta de s'occuper du garçon et Markhal se sépara dans un ultime sentiment de douleur de sa mère.
- Pourquoi ? Explique-moi pourquoi...
- Parce que mon fils, je veux que tu sois un homme bien... Ton sang coulant dans tes veines et tes yeux seraient devenus source de mépris chez les démons. Je te préfère savoir ici en vie que dans une ruelle de Nosferatu mort.
Elle se tourna et commença à marcher, mais le métisse ne l'entendait pas de cette oreille. Elle qui avait toujours été inflexible avec son fils, quand elle sentit une petite main s'accrocher à la sienne et un baiser s'y déposer, elle versa pour la première fois une larme en tant que mère. Ce fut la dernière fois que Markhal vit la femme qui l'avait mis au monde.

Comme les gens se moquaient de lui à cause de son métissage, il se rabattit tout de suite sur l'absence de préjugés de sa demi-soeur, Nadiane. Un seul sourire de sa part illuminait sa journée et quand elle gazouillait de plaisir, il ne pouvait s'empêcher de laisser un rire dépasser ses lèvres. Mais tout le monde ne voyait pas cette entente d'un bon oeil. Car oui, la petite était une délicieuse enfant, mais le garçon n'était-il pas motié ? Un vulgaire bâtard de deux races, à jamais renié des deux peuples ? L'Impératrice ne trouvait rien à dire, contente que l'enfant qu'elle avait adopté soit si gentil envers sa soeur. Mais elle dut bien vite retrouver les postes et travaux dont elle devait s'occuper lorsqu'elle n'était pas enceinte, alors elle confia les deux enfants à Magada, une vieille elfe qui avait une très bonne réputation de nourrice.

Markhal et Nadiane grandirent dans les jeux et la bonne entente, le démon étant content de s'être trouvé à ses yeux enfin une famille. Il devait souvent suivre une ducation guérrière, un homme devait savoir se battre, mais le physique vaguement malingre de markhal se vit aussitôt attirer les foudres de son maître. Celui-ci ne pouvait s'empêcher de grommeler qu'un métisse ne serait jamais intéressant au combat. Jusqu'à ce que Markhal découvre un jour l'existence des cimeterres. Ces lames douces et courbées qui demandaient plus de l'agilité que de la force. Brûle-point, il s'en empara et s'entraîna dans le plus grand secret à son utilisation. Il mordait souvent la poussière quand il maniait cette énorme épée qu'on lui obligeait de porter avec son maître d'armes, mais cela ne faisait qu'affirmer sa conviction à s'entraîner de plus en plus dur. Nadiane l'aidait en lavant ses blessures avec de l'eau, le soir. Recevoir de l'aide de sa petite soeur le faisait toujours sourire. Mais quand vint le jour où l'Empereur, son père, devait venir voir les progrès qu'il avait effectués, Markhal exprima la demande de lutter avec des cimeterres. L'audacieuse requête étonna tout le monde et le gouverneur des terres accepta avec réticence. Le maître d'armes se moquait ouvertement du fils, le traitant de freluquet ou de morpion, mais il faut quand même mal à l'aise quand il vit ce sourire confiant et cette petite lueur malsaine au fond des yeux de son adversaire. Le combat commença, Markhal luttant avec grâce et agilité dans un ballet mortel et son "maître" essayant plus de parer les coups que d'en faire. Quand l'elfe du soleil trébucha, Markhal avança vers lui, dans toute la menace qu'un enfant de douze ans pouvait présenter, arme à la main. Avant qu'il ne l'achève, l'Empereur l'arrêta.
- Non, mon fils... Tu as fini pour aujourd'hui.
Ce furent les seuls mots qu'entendit le métisse de la bouche de son père. L'excitation du combat retombé, il laissa les deux cimeterres tomber par terre et partit marcher chez Magda et sa soeur, en recherche de soutien.

À l'âge de quatorze ans, il partit comme tout humain devait partir, même si il ne l'était que de moitié. Pendant un moins, les cimeterres à la ceinture, il partit à la recherche de son Gardien, sachant que son instinct lui soufflerait où aller. Les nuits étaient glacées et les journées brûlantes. Ce fut un voyage difficile mais un jour, il sentit que c'était là, qu'il y était enfin arrivé. Alors dans le ciel il vit un éclat doré arriver et quelle ne fut pas sa surprise en voyant un énorme griffon se poser à ses côtés. La bête le regarda dans les yeux et markhal soutint le regard, prêt à mourir sur place pour son insolence. Mais sa surprise ne fit que croître pendant que la bête s'inclina avec respect devant lui. Il venait de trouver son gardien.
-Moitié-aigle, moitié-lion... A croire que tu as été choisi à cause de ton mélange... Viens Aram... Nous rentrons.

A son retour, on se demanda si les gens étaient contents ou tristes. Son gardien n'était pas celui des empereurs : il n'en serait jamais un. Le conseil étudia la question et la décision fut sans appel : il ne monterait jamais sur le trône. Profondément choqué par cette nouvelle, il se tut et pendant de longues journées ne parla à personne. Il confiait tout à Aram qui savait le consoler et l'aider d'un seul de ses puissants regards. À son grand dam il s'éloignait de sa soeur, il ne pouvait s'en empêcher, c'était plus fort que lui. Les bases de son éducation avec sa mère revenaient et il recommençait à se méfier de tout le monde. Le petit garçon qu'il avait été avait changé pour se transformer en un homme fier et discret, qui ne parlait que de la pointe de son épée. Beaucoup compatissaient avec lui du refus que le conseil lui avait montré, sachant que sa vie s'en montrerait considérablement changée. C'est dans le plus grand secret que Markhal jura de trouver une place au pouvoir. Quand Nadiane partit pour son Gardien et revint avec la licorne, signe des Impératrice, la rage étouffa Markhal. C'était elle qui deviendrait la dirigeante de Krynn. C'était elle qui aurait plus de pouvoir que lui, le métisse à qui tout le monde refuse sa confiance. C'était elle qu'il devait tuer. Il ne parla plus à sa soeur, conscient cette fois-ci qu'il ne retrouverait plus jamais cette intimité qu'ils avaient enfants. C'est à ce moment-là que germa dans son esprit une graine malsaine, emportant peu à peu l'humanité du jeune homme.

Un plan fut mis sur pied. Pendant la nuit, Markhal s'infiltra dans la chambre de son père et de sa mère adoptive et les contempla dans la nuit. Son géniteur ne l'avait jamais aimé, il n'avait été qu'un témoin de la faute que le monarque avait commise et il ne s'en montrait qu'honteux lorsqu'il le voyait. Markhal ne montra aucune émotion en transformant ce paisible sommeil, en une longue promenade dans les songes éternelle. Mais quand ce fut le tour de l'impératrice, quand la lame entra dans le ventre de cette dernière et qu'il la vit ouvrir un oeil pour le fixer, horrifiée, il versa une larme. Elle l'avait accepté malgré les préjugés et lui, pour la remercier, il la tuait. Quand il alla dans la chambre de sa demi-soeur, il se surprit à l'observer dans son sommeil. Un visage si doux... Une petite fille de quatorze ans, même si elle était la personne qui volait sa gloire, ne méritait pas de mourir sous son épée. N'arrivant pas à achever la personne qui avait été la plus proche d'elle durant ses dernières années, il s'en alla laissant derrière lui deux corps dans un lit dont les draps étaient de la couleur du sang...

Personne ne le soupçonna et quand il disait à sa soeur qu'il était profondément touché et qu'il ferait tout pour retrouver l'assassin, elle le crut. Au fond, il savait qu'il devrait la tuer un jour ou l'autre, mais le coeur y manquait. Mais il suffit de deux ans à la petite pour devenir une jeune fille à marier et cela fut fait dans les normes à une vitesse effrayante. Âgé de vingt et un ans, Markhal ne se faisait plus d'illusions : il fallait absolument qu'il tue une des seules personnes qui lui étaient chères avant qu'elle n'engendre un héritier. Il faillit réussir. Il n'eut aucun mal à abattre l'Empereur, il ne valait rien à ses yeux. Mais une fois que ce fut de nouveau à sa soeur il hésita avant de lever son arme et...
- Aloïs ?!
Elle s'était réveillée et soudain une lumière bleue les enveloppa tous les deux. Un maléfice leur était jeté, Markhal s'en rendait parfaitement compte. Quand l'halo disparut, il baissa son arme. Une voix dans sa tête lui avait annoncé les termes du contrat qu'ils avaient passé sans son accord : il ne pouvait tuer Nadiane de ses mains et Nadiane ne pouvait le tuer de ses mains. Markhal opta donc pour la retraite, s'enfuyant de la chambre royale à contrecœur. Le demi-humain voyait encore les joues baignées de larmes de sa soeur alors qu'elle l'avait vu le cimeterre prêt à l'achever. Quand il sortit dans la cour du Château, l'alerte avait déjà été donnée et les Chevaliers s'amassaient de tous les côtés. Mais personne n'avait encore jamais lutté contre Markhal. Il tuait sans hésiter, noyant son chagrin en même temps que le sang. Quand un dernier Chevalier lui faisait face, il ne fit que lui trancher le torse de part en part et le laissa là : il y avait déjà eu trop de morts pour cette nuit. En quittant la ville, il leva le visage vers le ciel. La Lune semblait teintée de sang...

Pendant des années il resta avec pour seule compagnie Aram, son gardien. C'était devenu un fugitif, recherché par les autorités pour conspiration contre l'Empire mais les recherches furent cite abandonnées. Markhal espérait au fond de son coeur que c'était Nadiane qui avait décidé d'arrêter toute poursuite. Stoppant de se bercer d'illusion, il voyagea seul, jusqu'à la partie indomptable de l'Empire. Il avait été surnommé le royaume noir et peu de gens s'y aventuraient. Markhal, peu attaché à la vie d'exilé qu'était devenue la sienne, il parcourut ses landes, sûrement à la recherche de la mort. mais toujours cet instinct que personne ne peut combattre, celui qui vous pousse à manger et à boire, à chasser et à tuer, celui qui porte le nom d'instinct de survie. Il arriva à traverser le désert Vorace, la Marais Pluvieux et se risqua même dans le bois de Gaefel, mais apparemment il était plus coriace qu'il aurait voulu le croire. Peut-être que son moment de mourir n'était pas encore venu après tout... Un nouveau projet se fit de la place dans son esprit et se mit en place pendant de longues années. Il rallia des gens par ses idées et son esprit et réussit à créer une véritable armée. il lui fallut dix-sept ans pour y arriver. Dix-sept longues années pendant lesquelles il se construisit sa vengeance. Maintenant, une véritable emprise sur l'Empire l'attendait, cette envie de sang qui battait à ses tempes à chaque fois qu'un audacieux s'approchait.

La guerre arrivait et avec elle son cortège de souffrance et de danger.


Dernière édition par le Lun 13 Nov - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krynn.goodforum.net
Nadiane Langcaster
Reine
Reine
avatar

Féminin Nombre de messages : 128
Age : 26
Arme(s) : un arc, de petits couteaux et une épée
Autre : Licorne - Valawna
Date d'inscription : 16/10/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Âge: 33 ans
Race: Humain

MessageSujet: Re: Fiche de Markhal   Dim 22 Oct - 21:31

J'ai lu toute ta fiche
Bien entendu, il n'y a pas besoin de cmpter les lignes pour se rendre compte qu'il y en a plus que demandé

C'est avec plaisir que je t'acceuille, ô deuxième admin du triumvirat

Fiche validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Markhal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Markhal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Empire de Krynn :: Avant tout :: Présentations-
Sauter vers: